Des E135 d'Eurocopter sous surveillance depuis l'accident de Glasgow

Suite à la mort de neuf personnes dans l'accident d'un hélicoptère EC135 à Glasgow (Ecosse), le 29 novembre dernier, et la constatation d'un défaut sur un appareil, le loueur britannique Bond Air Services suspend les vols de sa flotte.

Partager
Des E135 d'Eurocopter sous surveillance depuis l'accident de Glasgow

"Pendant des opérations de routine, l'un de nos EC135 a rencontré un problème sur un témoin qui requiert de plus amples examens techniques (...) Par mesure de précaution nous avons temporairement suspendu les opérations de service pendant que nous effectuons un diagnostic détaillé. Nous avons commencé les investigations dans la nuit, nous continuons ce matin et sommes en liaison étroite avec Eurocopter", a annoncé l'opérateur britannique Bond Air Services dans un communiqué le 12 décembre.

Des mesures préventives qui font suite à un défaut sur un appareil de la flotte d'hélicoptères Eurocopter EC135 de l'opérateur, le même modèle qui s'est écrasé le 29 novembre dernier à Glasgow.

En réponse à ce communiqué, la filiale d'EADS Eurocopter a déclaré ne pas "recommander d'action supplémentaire pour le reste de sa flotte en service dans le monde".

Comme le rapporte l'AFP, un rapport préliminaire du bureau britannique d'enquête sur les accidents aériens (AAIB) a éliminé toute preuve d'incident majeur sur les moteurs ou la boîte de vitesses de l'appareil.

Le 29 novembre, un EC135 de la police locale, opéré par Bond Air Services, s'est écrasé sur un pub très fréquenté, faisant neuf morts.

22 hélicoptères EC135 sont concernés par l'immobilisation de la flotte de Bond Air Services.

0 Commentaire

Des E135 d'Eurocopter sous surveillance depuis l'accident de Glasgow

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

NEWSLETTER Aéro et Défense

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Jonconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS