Des designers en résidence dans les pôles… Mais encore ?

Les annonces, qui ont fleuri au deuxième "Rendez-vous du design", ne définissent pas encore une stratégie nationale. Rendez-vous (du design) dans six mois, pour y voir plus clair. A moins que le Plan Innovation, que Fleur Pellerin dévoilera début novembre, ne dégage le paysage.

Partager
Des designers en résidence dans les pôles… Mais encore ?

Pas de doute. Après le concert de lamentations du premier "Rendez-vous du design", le 1er mars 2013, à Bercy, la deuxième édition était résolument positiviste. En tout cas, consacrée à des solutions pour tenter d'insuffler une - autre - culture design à la France (lire aussi le billet l’innovation en questions : La France peut-elle changer de culture design ?). Des propositions un peu désordonnées, toutefois. A cause probablement des contraintes des calendriers des trois ministres présents, les participants ont dû avoir l'impression que cette matinée du 15 octobre 2013, au Palais de Tokyo, se déroulait un peu à l'envers.

Les pôles, "villas Medicis industrielles" pour Fleur Pellerin

C'est en effet Fleur Pellerin, ministre de l'innovation, des PME et de l'économie numérique, qui, après les quelques mots d'accueil de l'hôte du lieu, Jean de Loisy (qui a parlé de "perméabilité entre les inventions et les inventeurs" ?!), a fait les principales annonces dans son discours d'ouverture. "Je vous annonce que les designers vont s'installer dans les pôles, avec des tarifs attractifs. Ces designers en résidence vont faire des pôles des Villa Medicis industrielles", a lancé la ministre, avant de confirmer que le crédit impôt innovation, dont l'instruction a enfin été publiée, prendra bien en compte les dépenses de design. Elle a aussi déclaré qu'elle demandait "à toutes les institutions de faire toute la place au design". Et en première lieu à l'INPI. Outre les brevets, "l'INPI est chargée de la protection des dessins et modèles. Dans son nouveau contrat de performance, il doit dépasser sa mission et accompagner les PME dans leur stratégie d'innovation, y compris le design", a précisé Fleur Pellerin.

Enfin, défleurant le contenu de l'intervention de Paul-François Fournier, directeur exécutif innovation Bpifrance (ex. Oseo innovation, ex Anvar), Fleur Pellerin a prévenu que "Le design sera placé au coeur des missions de la branche innovation de la BPI, dont les priorités était jusqu'à maintenant surtout technologiques". Ce qui bientôt ne sera plus vrai, a donc expliqué un peu plus tard Paul-François Fournier, promettant des annonces concrètes dans quelques mois. Mais entre temps, Fleur Pellerin, aura déjà dévoilé son grand Plan innovation. Elle l'a promis pour début novembre. On voit bien la difficulté d'arbitrer entre le temps des annonces politiques et celles des annonces opérationnelles. Aux auditeurs de faire le tri.

Vers une "politique nationale de design" ?

D'autant que les annonces de Fleur Pellerin, qui ne sont pas les seules de la matinée, répondaient en fait à des propositions qu'Alain Cadix, chargé de la mission design, n'allait présenter qu'en fin de matinée. Juste avant de remettre son mémoire "Pour une politique national de design" à Arnaud Montebourg, ministre du Redressement Productif et Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et la Communication, qui se partagent la tutelle du design en France (le premier jusqu'à maintenant côté filière luxe et arts ménager principalement, la deuxième essentiellement via le financement des écoles d'arts et la gestion des collections).

Dans ce mémoire, outre un appel appuyé et récurrent à un financement dédié à une politique de design, une foule de propositions d'actions en direction des entrepreneurs, des politiques, des enseignants, des enfants, des chercheurs, des designers… Alain Cadix a néanmoins réussi à dégager dix actions clé à mettre en oeuvre au plus vite. Dont trois - la résidence de designers dans les pôles et les cluster, l'éligibilité des dépenses de design aux crédit d'impôt innovation et "une mobilisation générale" de tous les acteurs dans l'environnement des entreprises - ont donc déjà été retenues.

Des expositions "design sur péniche" ?

Mais ce n'était encore pas tout. Les deux autres ministres ont aussi fait part de leur petites actions ou idées pour faire avancer le dossier design dans les mentalités. Aurélie Filippetti a annoncé que l'idée de faire entrer le design dans les programmes d'éducation artistique à l'école faisait son chemin. Mais elle a surtout mis l'accent sur la nécessité de montrer les objets "design oubliés dans les collections nationales », avec, pourquoi pas, une exposition itinérante, sur une péniche ! Elle a surtout indiqué que le dossier du statut de designer avançait… à petits pas. Avec la possibilité de rattacher les designer graphiques et textiles au statut d'artiste-auteur, et ainsi de bénéficier du fonds de formation. Pas encore la reconnaissance d'un titre équivalent à celui d'architecte. Mais, c'est déjà ça.

Une soirée "design in France" le 10 décembre

Arnaud Montebourg, lui, a confirmé les annonces de sa ministre Fleur Pellerin en précisant que 10 résidences serait testées en 2014. il a surtout fièrement donné rendez-vous le 10 décembre pour une soirée des Objets de la nouvelle France industrielle consacrée au design ! Mais, répondant à une question, il n'a pas confirmé que le design était une matière obligatoire des 34 plans industriels, dont copie doit être rendue d'ici à Noël. Dommage.

Un slogan provisoire "le design, ça change la vie"

Pour un deuxième rendez-vous, c'est beaucoup d'annonces. Surtout que n'ont pas - encore- été évoqués tous les groupes de travail du collège du designer, qui sont également arrivés avec une avalanches d'idées pour changer l'image du design et du designer. On retiendra l'idée d'une grande fête "design du futur" du groupe de Bruno Saguès (directeur d'une agence de design), le programme sensibilisation au design à école de Matali Crasset (designer indépendant) ou le slogan, provisoire, "le design ça change la vie" du groupe de Frédéric Beuvry, design manager de Schneider Electric. Des binômes entrepreneurs-designers étaient aussi présents pour rappeler (mais qui dans la salle l'ignorait ?) qu'entreprise innovante rime fort bien avec design.

On retiendra de ce deuxième rendez-vous, que, définitivement, ce ne sont pas les designers qui parlent le mieux de design. Pour comprendre comment "le design change la vie" d'une entreprise, c'était les interventions d'entrepreneurs comme Eric Carreel, président de Withings ou de Bernard Reybier, PDG de Fermob, qu'il fallait entendre.

Aurélie Barbaux

0 Commentaire

Des designers en résidence dans les pôles… Mais encore ?

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Innovation

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

09 - DEPARTEMENT DE L'ARIEGE

Calibrage de l'accotement végétalisé sur la RD1 A

DATE DE REPONSE 18/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS