Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Energie

Des défauts détectés sur la cuve d’une deuxième centrale en Belgique

Astrid Gouzik ,

Publié le

Ils sont similaires à ceux relevés sur la cuve de Doel en août dernier.

Des défauts détectés sur la cuve d’une deuxième centrale en Belgique © Michielverbeek - Wikimedia - C.C

Le réacteur numéro 2 de Tihange présente des milliers de "potentielles fissures", a déclaré une porte-parole d’Electrabel, la filiale de GDF Suez, ce jeudi 13 septembre. "Les premiers résultats des mesurages montrent qu'il y a des indications similaires à ce qu'on a à Doel 3", a-t-elle expliqué, confirmant une information publiée sur le site du quotidien belge L'Echo.

Le réacteur de Tihange 2, situé près de Liège (sud), disposant de la même cuve que Doel 3, a été mis à l'arrêt fin août pour des analyses.
"Les analyses à Tihange 2 continuent et prendront encore quelques semaines avant d'avoir un résultat définitif et global. Tihange 2 sera à l'arrêt le temps de constituer le dossier", a précisé la porte-parole.

Les cuves des deux réacteurs ont été fabriquées dans les années 1970 par la même société, le groupe néerlandais Rotterdamsche Droogdok Maatschappij (RDM), qui a depuis cessé ses activités. Cette société a équipé une vingtaine de réacteurs dans le monde, dont une dizaine en Europe.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle