Des cyberpirates russes ont piégé l'armée ukrainienne

WASHINGTON (Reuters) - Les Fancy Bear, un groupe de pirates informatiques russes, ont réussi à espionner des unités de l'artillerie ukrainienne de fin 2014 à 2016 au moyen de logiciels malveillants implantés dans des équipements technologiques fonctionnant sous Android, selon un rapport de la firme de cybersécurité CrowdStrike diffusé jeudi.
Partager
Des cyberpirates russes ont piégé l'armée ukrainienne
Des chars de l'armée ukrainienne. Les Fancy Bear, un groupe de pirates informatiques russes, ont réussi à espionner des unités de l'artillerie ukrainienne de fin 2014 à 2016 au moyen de logiciels malveillants implantés dans des équipements technologiques fonctionnant sous Android, selon un rapport de la firme de cybersécurité CrowdStrike diffusé jeudi. /Photo d'archives/REUTERS

Les services de renseignements américains soupçonnent ces pirates russes, aussi connus sous le nom d'APT 28, de travailler pour le compte du GRU, le renseignement militaire russe. Ils ont été liés aux cyberattaques dont a été victime le Parti démocrate lors de la campagne présidentielle aux Etats-Unis.

Selon CrowdStrike, les programmes malveillants qu'ils ont réussi à introduire leur donnaient accès à des communications et à des données de localisation d'unités des forces ukrainiennes.

Ces renseignements, poursuit le rapport, ont probablement servi à piloter des frappes contre l'artillerie ukrainienne en soutien aux séparatistes pro-russes de l'Est du pays.

Avec cette intrusion, écrit CrowdStrike, "les cybercapacités russes s'étendent jusque sur les lignes de front du champ de bataille".

Dmitri Alperovitch, co-fondateur de CrowdStrike, a précisé dans une interview accordée à Reuters que le logiciel malveillant utilisé contre les unités ukrainiennes était une variante de celui qui a servi à pénétrer dans les serveurs du Comité national démocrate (DNC).

La Russie a démenti à de multiples reprises avoir été mêlée aux actes de piratage informatique durant la campagne présidentielle américaine.

(Dustin Volz; Henri-Pierre André pour le service français)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS