Des consommateurs au fait de la traçabilité

Une étude réalisée par l'Ifop pour Agro Marchés Internationaux montre que le concept de traçabilité est connu et attendu des consommateurs.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Des consommateurs au fait de la traçabilité

Mise à toutes les sauces, la traçabilité est-elle un argument de communication pertinent ? Oui, si l'on en croit une étude, menée par l'Ifop auprès de 1 000 personnes pour Agro Marchés Internationaux (AMI). Interrogés sur les éléments qui seraient plus de nature à les rassurer lorsqu'ils achètent un produit alimentaire, les consommateurs citent en premier (44 %) " un étiquetage faisant état de l'origine, de la composition et des modes de production ". Loin devant la marque (9 %), mais également devant la présence d'un label (30 %), ou le lieu (16 %). En fait, la traçabilité semble comprise des Français, puisque 47 % en donnent une définition exacte et 63 % y voient une garantie de sécurité alimentaire. 65 % estiment que la traçabilité alimentaire est indispensable pour garantir la qualité et la sécurité des produits, contre 33 % qui estiment au contraire que c'est une illusion. Enfin, concrètement, 84 % des personnes sondées adhèrent au principe de bornes interactives installées chez les distributeurs et 78 % seraient prêtes à les consulter. Néanmoins, 80 % d'entre elles attendent la présence d'un logo certifiant la validité des informations délivrées sur le produit. Encore plus étonnant : 72 % des personnes acceptent de payer plus cher un produit avec des informations précises. La traçabilité a un coût et il est accepté ! " C'est une véritable révolution ", conclut Jean-Jacques Mennillo, fondateur d'AMI.

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUR LE MÊME SUJET
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS