Des comptes publics grecs peut-être meilleurs que prévu, dit Rehn

BRUXELLES (Reuters) - Les comptes budgétaires de 2013 de la Grèce sont peut-être meilleurs que prévu mais ils doivent encore être vérifiés par Eurostat, l'institut de la statistique de l'Union européenne, a déclaré lundi le commissaire européen aux Affaires économiques et monétaire Olli Rehn.

Partager

S'exprimant devant les journalistes à l'issue d'une réunion de l'Eurogroupe (ministres des Finances de la zone euro), Olli Rehn a également dit que l'examen par les inspecteurs de la troïka (Commission européenne, Fonds monétaire international, Banque centrale européenne) des progrès accomplis par Athènes sur le front des réformes pourrait être achevé en mars.

Ce faisant, de nouvelles tranches d'aide pourraient être débloquées avant de grosses échéances obligataires auxquelles la Grèce sera confrontée en mai.

"Nous pensons à présent que nos équipes retourneront à Athènes... vers la fin de cette semaine", a-t-il dit. "Nous pouvons conclure l'examen durant mars."

La troïka avait interrompu sa visite l'an passé car les discussions avec Athènes n'avaient pas avancé, ce qui avait eu pour conséquence d'empêcher le déblocage de toute nouvelle tranche d'aide depuis septembre 2013.

Le président de l'Eurogroupe Jeroen Dijsselbloem a dit pour sa part que la mission de la troïka retournerait en Grèce dans le courant de la semaine.

Robin Emmott, Martin Santa et Jan Strupczewski, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Jean-Stéphane Brosse

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS