Des chats mutants contre les déchets nucléaires

Le 8 août 2017 est ja journée internationale du chat. L'occasion de relire cet article, initalement publié en mars 2017 qui s'intéressent à "la solution Radiochat" : des chats qui changent de couleur pour signaler la présence de déchets radioactifs enterrés. 

Partager
Des chats mutants contre les déchets nucléaires
Image extraite du film "La solution radiochat"

Les déchets nucléaires à longue durée de vie sont un véritable casse-tête. Les humains les enterrent souvent dans le sous-sol, comme en France. Mais comment garder la trace de ces cimetières atomiques ? En quelle langue et sur quel support indiquer aux générations futures, - dans 400 ans, dans 10 000 ans, dans 1 million d’années -, qu’il ne faut pas creuser ici ou là ? La langue change très vite, les pierres s’érodent, la technologie évolue et pourrait disparaître si l’humanité régressait à la suite d’un bouleversement majeur.

Au début des années 2000, sous l’impulsion des Etats-Unis, de nombreux sémioticiens se sont interrogés sur la bonne solution à mettre en place. Une idée est venue de chercheurs italiens. Il s’agissait de créer des chats mutants,- les radiochats -, qui changeraient de couleur sous l’effet d’une irradiation.

En parallèle, il y aurait tout un travail à mener pour inscrire ces chats mutants dans la culture humaine, à travers des chants, des histoires, des statues... Ainsi tout le monde saurait que si un chat change de couleur, il vaut mieux déguerpir.

Le culte des lolcats

Absurde ? Pas sûr. La valeur symbolique du chat est immense. Il était déjà vénéré sous l’Egypte ancienne et accompagne toujours l’homme à travers des milliers de vidéos postées chaque jour sur Internet.

Après tout, il y a presque 1000 ans que le pape Grégoire IX faisait des chats noirs l’incarnation du diable. Aujourd’hui, personne n’a oublié cette histoire… même ceux qui ne sont pas superstitieux.

A l’époque où cette proposition est sortie des cerveaux italiens, elle a été peu diffusée et ne fut pas retenue. Il faudra attendre plusieurs années pour qu’un journaliste new-yorkais l’exhume et la rende populaire. Avant même que le moindre chat mutant existe, des internautes à travers le monde entier créaient des chansons, des t-shirts, des posters à la gloire du "raycat" (la radiochat en anglais)…

Dans la foulée, un laboratoire canadien se décidait à fabriquer ce radiochat, en tentant de faire changer la couleur de bactéries et de vers sous l’effet d’une irradiation.

Une bonne piste

Aujourd’hui, Paolo Fabbri, l’un des sémioticiens créateurs du concept de radiochat, est surpris par sa renaissance. Pour autant, il n’affirme pas que le radiochat soit la solution ultime au problème de la mémoire des sites d’enfouissement de déchets nucléaires. En revanche, il constate que cette idée est sans doute la bonne pour ouvrir de nouvelles pistes de réflexion.

Vous pouvez retrouver toute cette histoire dans un web-documentaire de Benjamin Huguet et Debanjan Nandy, "La solution radiochat", qui en 2015 a reçu le prix du concours audiovisuel de l’Andra (Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs).

Ludovic Dupin

5 Commentaires

Des chats mutants contre les déchets nucléaires

olga
18/03/2016 16h:23

Quelle tristesse! "Des chats mutants sauvant l'humanité des déchets nucléaires" - Et pourquoi pas des crevettes géants pour stopper d'un coup de queues les marées noires? Un peu de sérieux face à des questions aussi graves. Parlez plutôt des initiatives qui s'attaquent à la source des problèmes et cherchent de vrais solutions ... et l'ANDRA cautionne ce genre d'ineptie ! Remarquer quand on compare 2kg de déchets radioactifs à 2 kg de pommes de terre et qu'on imagine faire face à des risques d'irradiation sur plusieurs MILLIONS d'années... vaut mieux aller se coucher n'est ce pas! dixit "Pierre et le tigre"

Réagir à ce commentaire
NataFred
21/03/2016 17h:41

Complètement absurde, cette idée de radiochat ! La solution qui s'impose est la sortie du nucléaire, au plus tôt, afin d'arrêter de générer tous ces déchets radioactifs. Et laissons les chats tranquilles, ils ne sont pas responsable de la bêtise humaine...

Réagir à ce commentaire
bogue
21/03/2016 20h:27

Le chat était vénéré déjà dans l'Egypte ancienne il y a quoi ? quelques milliers d'années. Une broutille par rapport à la durée de vie de nos déchets...Il est parfois bon de délirer , mais là je crois bien que chat ne nous chauvera pas.

Réagir à ce commentaire
Aim9X
09/08/2017 00h:24

Ivre, il écrit un article pour le compte de l'Usine Nouvelle.

Réagir à ce commentaire
DURIEZ Antoine
09/08/2017 08h:57

Peut-on également enlever le gène "chasseur" du chat qui est responsable de la plus grande extinction des oiseaux dans le monde!

Réagir à ce commentaire

Sujets associés

NEWSLETTER Energie et Matières premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Jonconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Energies renouvelables

Capteur solaire - CR 110

KIMO INSTRUMENTS

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

78 - St Germain en Laye

Entretien de linge de table dans les bâtiments communaux

DATE DE REPONSE 04/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS