Des centrales à charbon plus efficaces et plus propres

Partager

Des chercheurs de l'Université britannique de Nottingham ont développé une méthode de lixiviation (traitement chimique pour dissoudre des constituants d'un minerai) du charbon faisant appel à de l'acide fluorhydrique. Après traitement, celui est récupéré et réutilisé. Débarrassé des composés nocifs, le minerai peut ainsi être directement utilisé pour alimenter des turbines, sans effet corrosif pour les aubes. La suppression de l'étape « vapeur » permet non seulement de réduire jusqu à 50 % les émissions en dioxyde de carbone d'une centrale électrique au charbon, mais également de réduire la taille de la centrale. Le procédé fonctionne sur tous les types de charbon.


The Engineer, 22 avril au 2 mai 2005, p.14 .- « Clean air act », W.Hadfied

Partager

NEWSLETTER Innovation
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS