International

Des capteurs solubles dans le cerveau

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Des capteurs solubles dans le cerveau
Placés dans le cerveau, ces capteurs miniatures mesurent et transmettent sans fil des données sur la pression et la température à l’intérieur du crâne. Après quelques jours, ils se dissolvent et sont absorbés par le corps : nul besoin d’intervention pour les enlever. Mis au point par à l’université Washington de Saint-Louis dans le Missouri (États Unis), ils permettraient de surveiller des patients ayant subi un traumatisme crânien. Ils sont fabriqués à partir d’un polymère biodégradable PLGA. Des tests de biodégradabilité ont été réalisés dans le cerveau de rats de laboratoire, et des essais cliniques sont programmés. Le même type de capteurs pourrait être implanté dans d’autres organes. 
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte