Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Des bulles de savon pour capter les gaz à effet de serre

Publié le

Prenez une bulle de savon et stabilisez-la. Si vous avez ajouté dans l’eau une enzyme qui facilite la dissolution sélective du CO2, vous obtenez un dispositif très efficace de séparation du gaz carbonique produit par les centrales à gaz ou à charbon. Les chercheurs des laboratoires Sandia (Etats-Unis) l’ont montré à la paillasse, et cherchent des partenaires pour passer à une phase plus industrielle.

Des bulles de savon pour capter les gaz à effet de serre © D.R.

Chez les membranes de filtration, il faut en général choisir son camp : soit on filtre très vite, avec un fort débit, mais en étant peu sélectif ; soit on ne filtre qu’une espèce de molécule bien choisie, mais c’est le débit qui laisse à désirer… Pour accélérer le débit, une option est d’utiliser une membrane très mince. C’est ce qu’ont fait des chercheurs des laboratoires Sandia, aux Etats-Unis, en misant sur une paroi ultra-mince : la bulle de savon. Pour séparer le gaz carbonique de l’azote, mélange émis notamment par les centrales à charbon ou au gaz, leur membrane en forme de bulle de savon – une paroi d’eau ultra mince-  s’est révélée 100 fois plus rapide et 10 à 100 fois plus sélective que les membranes de filtration existant sur le marché.


Pour que ça marche, les chercheurs ont dû élaborer un peu le principe de base. Leur couche d’eau, dix fois plus fine que celle d’une bulle de savon, est déposée sur un support de silice poreuse. Un jeu subtil avec des couches hydrophiles et hydrophobes crée des nanopores et stabilise la couche d’eau. Et pour capter sélectivement le CO2, la membrane a été chargée avec une enzyme qui catalyse la dissolution du gaz carbonique dans l’eau à grande vitesse. D’autres enzymes permettraient de capter d’autres gaz à effet de serre, comme le méthane. Avec leur « bulle de savon », les laboratoires Sandia affirment qu’ils produisent du CO2 pur à 99%, utilisable pour l’industrie chimique, la fabrication de biocarburants… ou les boissons gazeuses.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus