Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Derrière le match des moteurs essence/diesel, celui du palladium et du platine

Myrtille Delamarche , , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Le platine, star de la catalyse diesel et chimique détrônée par le palladium, voit sa demande industrielle continuer à baisser dans l’automobile. Seuls les investisseurs, en pariant sur un rebond du platine, pourraient l’empêchent de sombrer complètement. Ou pas.

Derrière le match des moteurs essence/diesel, celui du palladium et du platine © Audi AG

Le World platinum investment council prévoit pour 2019 un surplus de 375 000 onces de platine, en forte baisse sur sa précédente prévision de 680 000 onces. MetalFocus, quant à lui, maintient une prévision de surplus de 630 000 onces (19,6 tonnes) face à un palladium en déficit de 574 000 oz (17,9 t).

Une correction que le WPIC explique par un regain d’attrait des investisseurs pour le platine (+770 000 onces), tandis que la demande industrielle (bijouterie -45 000 oz, industrie -15 000 oz et automobile -95 000 oz) reste en légère baisse. La demande globale (7,995 millions d’onces) serait en hausse de 8% sur 2018, et la production (8,37 Moz) en hausse de 4%.

MetalsFocus, qui ne croit pas au sauvetage par les investisseurs sur le long terme, projette une demande globale de platine en baisse pour la quatrième année (-1,2% à 7,7 Moz, soit 239 t)

-3% de demande dans l’automobile

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle