Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Matières premières

Derrière l'appel pour renouveler les forêts, un double enjeu économique et environnemental

Simon Chodorge , , , ,

Publié le

Un "grand appel à renouveler la forêt française", c'est le texte signé le 31 mai par plusieurs acteurs de la filière bois au Carrefour International du Bois. Les signataires du texte alertent sur le manque de diversité dans les forêts et sur la double nécessité économique et environementale de changer leur gestion.

Derrière l'appel pour renouveler les forêts, un double enjeu économique et environnemental
Un "grand appel à renouveler la forêt française" a été signé par plusieurs acteurs de la filière bois
© Gilles Douaire (CC BY-SA 2.0)

Le Carrefour International du Bois a débuté le mercredi 30 mai à Nantes (Loire-Atlantique) pour rassembler pour tous les acteurs de la filière : scieurs, négociants, importateurs, fabricants de produits bois, charpentiers ou encore architectes. Cette année, le renouvellement des forêts est au centre des discussions. Le jeudi 31 mai, les organisateurs du salon ont publié un “grand appel à renouveler la forêt française” dans l’espoir d’impulser un tournant dans la filière. La région Pays de la Loire, hôtesse de l’événement, entend donner l’exemple. Elle souhaite planter 1,5 million d’arbres en d’ici 2019.

“Certes, les forêts s’agrandissent naturellement, mais de manière désordonnée. Optimiser la séquestration du CO2 en améliorant, par exemple, les performances environnementales de nos bâtiments en y intégrant plus de bois, est un enjeu majeur pour l’avenir”, peut-on lire dans le texte de l’appel.

L’appel a notamment été signé par le président de Fransylva (la Fédération des forestiers privés de France), le président de France Bois Forêt (interprofession nationale de la filière forêt-bois) et des professionnels. Plusieurs parlementaires ont soutenu l’appel, dont le député de Saône-et-Loire Rémy Rebeyrotte (LREM).

Un enjeu économique et environnemental

“On a 16 millions d’hectares de forêt en France, les Allemands en ont 11 millions. Ils arrivent à générer 1,5 million d’emplois tandis que nous atteignons péniblement les 450 000”, déplore Rémy Rebeyrotte, à L’Usine Nouvelle.

Philippe Besseau est animateur ressource et bois énergie pour Atlanbois, l’organisme interprofessionnel de la filière bois en Pays de la Loire qui organise également le salon. Il nous fait le diagnostic de forêts en manque de diversité : “On pourrait avoir des problèmes sur le résineux et sur le chêne un peu plus tard. Si on ne s’en préoccupe pas maintenant, les forêts continueront de pousser mais pas avec la qualité dont on a besoin. Le bois énergie, ce n’est pas ce qui fait vivre la forêt et ce n’est pas la belle forêt qui produit l’ensemble des usages qu’on peut avoir du bois.”

Ces problèmes de renouvellement se traduisent notamment par un manque de bois d’oeuvre. Les auteurs de l’appel mettent en valeur le double avantage économique et environnemental de forêts plus variées. “Le bois utilisé pour les matériaux est ce qui rémunère le mieux le propriétaire. Or pour avoir de beaux arbres il faut produire du bois d’oeuvre. Cette valorisation a un double impact puisqu’on stocke aussi du carbone sur le long terme grâce à ces arbres”, explique Philippe Besseau.

Le risque d’impasses sylvicoles pour les propriétaires

Ces inquiétudes sont partagées dans le secteur public. En décembre 2017 et en mai, les agents de l’ONF se sont mis en grève. Avec la préoccupation sur leur statut, les fonctionnaires s'inquiètent également de la gestion des forêts publiques. En dénonçant parfois une “industrialisation” de la forêt et une logique productiviste.

Les coupes ne sont pas à l’origine des problèmes selon Philippe Besseau : “Souvent l’acte de renouvellement est fait trop tard. Les propriétaires ont peur de passer à l’acte parce que régénérer demande une grosse intervention sur la forêt. Il faut investir notamment sur le travail du sol. S’ils attendent trop, ils peuvent se retrouver avec un coût du reboisement équivalent à la valeur du bois. C’est ce qu’on appelle une impasse sylvicole.”

Pour Philippe Besseau, les difficultés des agents de l'ONF viennent des mêmes réticences à régénérer les bois. "Dans les forêts domaniales, l'ONF donne les ordres. Pas dans les forêts communales ou autres. Il peut donc être difficile pour l'ONF de convaincre les gens de couper et dans l'optique de mettre plus de bois en vente, ils sont peut-être amenés à se reporter sur le domanial où la forêt a d'autres vocations."

Des états généraux de la filière bois en projet pour 2019

La région Pays de la Loire s’est engagée à planter 1,5 million d’arbre en trois ans. Philippe Besseau précise cet engagement : cette promesse correspond à un potentiel de 750 hectares de forêts. 150 hectares ont déjà été reboisés en 2016-2017. 330 hectares sont actuellement étudiés et devraient être reboisés à l’hiver 2018-2019.

Du côté du Parlement, un groupe d’études “forêt, bois, nouveaux usages et industrie du bois” a officiellement été formé le vendredi 1er juin. Il est co-présidé par Laurent Furst, député du Bas-Rhin (Les Républicains) et Rémy Rebeyrotte. “L’idée c’est de travailler avec l’ensemble de la filière pour faire en sorte de définir un diagnostic et une stratégie”, explique Rémy Rebeyrotte. Le chantier ne fait que commencer mais le député détaille les prochaines étapes : “Nous irons sur le terrain. Nous serons au salon Euroforest en juin, ensuite nous irons visiter une scierie de résineux Siat Braun en Alsace, … En 2019, nous souhaitons tenir des états généraux ou des assises de la filière bois.”

Réagir à cet article

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus