Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

PME-ETI

Députés et dirigeants s'allient pour les ETI

Christophe Bys , , , ,

Publié le

Les responsables de l'association regroupant les entreprises de taille intermédiaire française (Asmep-ETI) et la députée Karine Berger ont signé un appel en faveur de ces sociétés plus grosses que les PME et plus petites que les grands groupes. Par ce texte, les deux parties s'engagent à promouvoir le développement des ces entreprises qui font le succès de l’économie allemande et dont la France manque cruellement.

Députés et dirigeants s'allient pour les ETI © D.R.

La députée PS Karine Berger et les responsables de l'association Asmep-ETI, Elisabeth Ducottet (Thuasne) et Philippe d'Ornano (Sisley) ont signé un document commun, rendu public mercredi 4 juin 2014. Les deux partis s'engagent à promouvoir les entreprises de taille intermédiaire présentées comme un actif stratégique pour l'économie française. Les faits sont connus : la France manque d'entreprises de cette dimension. Elle en compte presque trois fois moins que l'Allemagne et deux fois moins que l'Italie.

Le document porte sur quatre engagements : la promotion de l'investissement de long terme, la poursuite des réformes de compétitivité (avec l'objectif ambitieux de revenir dans la moyenne européenne en matière de fiscalité des entreprises), la simplification et la stabilité réglementaire et fiscale et la promotion du dialogue social.

Si les engagements sont finalement assez généraux et peu précis, ce texte commun marque la volonté d'une députée de la majorité d'agir en faveur du monde économique, qui a parfois du mal à être convaincu des bonnes intentions des parlementaires de la majorité. Reste à savoir comment ces quatre engagements seront déclinés. Chaque année, à l'université d'été du Medef, lors d'une table ronde sur les entreprises familiales, l'impôt sur la fortune est pointé comme un blocage lors de la transmission des ETI. Les députés socialistes et le gouvernement nommé par un Président social-démocrate le feront-ils tomber ?

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle