Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Depuis le 1er mai, toutes les voitures neuves vendues aux Etats-Unis sont équipées de caméras de recul

Sybille Aoudjhane ,

Publié le

Pour plus de sécurité en marche arrière, toutes les voitures vendues aux Etats-Unis depuis le 1er mai 2018 doivent être équipées d'une caméra de surveillance arrière. 

Depuis le 1er mai, toutes les voitures neuves vendues aux Etats-Unis sont équipées de caméras de recul
Les caméras de recul sont obligatoires dans les nouveaux véhicules américains.
© CC Wikimedia/banoootah_qtr

La loi exigeant une "technologie de visibilité arrière" demandée par l’administration nationale de sécurité routière américaine (NHTSA), a pris effet le 1er mai 2018. Tous les véhicules  vendus sur le territoire américain à partir de cette date doivent être équipés de caméras de recul, indique le document officiel américain intitulé "Normes fédérales de sécurité des véhicules automobiles; Visibilité arrière", acté en 2014.

La législation concerne tous les nouveaux véhicules de moins de 4,5 tonnes, bus et camions compris. "Le champ de vision doit permettre une visibilité sur une zone de trois mètres sur six mètres directement derrière le véhicule", précise la NHTSA.

Encourager une conduite responsable 

Selon l’administration américaine, 210 personnes en moyenne meurent chaque année d’un accident en marche arrière. 31 % de ces décès sont des enfants de moins de cinq ans tandis que 26 % sont des personnes âgées de plus de 70 ans. Cette conduite est aussi responsable de 15 000 blessés. "Les exigences de visibilité arrière sauveront des vies et sauveront de nombreuses familles de la souffrance subie après ces incidents tragiques", a déclaré l'administrateur par intérim de la NHTSA de 2014, David Friedman. "Nous recommandons déjà ce type de technologie permettant de sauver des vies grâce à notre programme NCAP (New car Assessment program – nouveau programme d’évaluation des voitures) et nous encourageons les consommateurs à le prendre en compte lors de l'achat de voitures aujourd'hui."

L’installation du système est estimée entre 132 et 142 dollars (entre 111 et 119 euros) par véhicule selon le document officiel américain de 2014. L’avocat général adjoint pour les Défenseurs de la sécurité routière et automobile, Peter Kurdock, précise au journal Car and driver, que ce fut un combat de dix ans. "L'effort pour faire des caméras de recul standard a commencé quand George W. Bush était président", rappelle le média.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle