[Dépistage] La France en a commandé 5 millions, la Belgique les utilise déjà : zoom sur les tests rapides

Alors que la France a commandé 5 millions de tests d’un nouveau type, dits rapides, la Belgique les utilise en routine depuis le 31 mars. Industrie & Technologies vous explique comment ces nouveaux tests détectent le coronavirus.

Partager
[Dépistage] La France en a commandé 5 millions, la Belgique les utilise déjà : zoom sur les tests rapides
L'entreprise Coris commercialise en Belgique des tests rapides de détection des antigènes du coronavirus.

Si le ministre de la Santé, Olivier Véran, a annoncé le 28 mars la commande de 5 millions de tests d'un nouveau genre, dits rapides, la Belgique a déjà commencé, le 31 mars, à dépister le Covid-19 avec ce type de tests. C'est l’entreprise belge Coris Bioconcept qui commercialise ces tests qui donnent des résultats en 20 à 30 minutes.

Leur principe ? Détecter des antigènes du virus SARS-CoV2, c'est-à-dire certaines macromolécules présentes dans le virus qui déclenchent la réponse immunitaire des organismes infectés. Un mécanisme différent des tests RT-PCR, qui consistent à détecter l'ARN du virus, et des tests sérologiques, qui sont sensibles aux anticorps produits par l'organisme en réponse aux antigènes du virus.

En pratique, le test commence comme pour la RT-PCR, avec un prélèvement effectué à l’aide d’un écouvillon inséré dans le nez. Les sécrétions prélevées sont dissoutes dans une solution contenant des anticorps couplés à des nanoparticules d’or.

Complexe antigène-anticorps

« Si l’antigène viral est présent dans l’échantillon, il va former un complexe antigène-anticorps avec l’anticorps contenu dans la solution », décrit la professeure Delphine Martiny, microbiologiste et responsable de la cellule de coordination COVID19 au LHUB-ULB (Laboratoire Hospitalier Universitaire de Bruxelles – Université Libre de Bruxelles), qui a contribué à évaluer l’efficacité de ces tests.

Une bandelette, sur laquelle sont greffés de nouveaux anticorps à hauteur de la zone test, est ensuite plongée dans cette solution. Par capillarité, le complexe anticorps-antigène de la solution migre le long de la bande. « L’antigène est alors, en quelque sorte, pris en sandwich entre les deux anticorps et une bande rouge apparait, liée à l’accumulation de nanoparticules d'or à cet endroit », détaille Delphine Martiny. C'est cette étape qui est la plus longue, autour de 15 minutes.

Les tests négatifs à confirmer par RT-PCR

L’équipe de Delphine Martiny a étudié la sensibilité (liée au nombre de faux-négatifs) et la spécificité (liée au nombre de faux-positifs) de ces tests. Elle précise : « Le test montre une sensibilité de 60,2% et une spécificité de 99,2%. En d’autres termes, sur 10 patients infectés, 6 auront un test positif. »

Le protocole qui découle de ces performances consiste à faire confiance à un résultat positif mais pas à un résultat négatif, qui doit être confirmé par un test PCR. Ces tests de détection d'antigènes permettent donc de se passer de PCR, dans certains cas. Une innovation qui arrive à point nommé au vu de la pénurie mondiale de réactifs pour les tests PCR.

Alicia Aloisi

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Santé

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Industrie pharmaceutique

VALVES SOUDABLES

OPS PLASTIQUE

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé d'Affaires Conformité Machines (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

33 - Ste Foy la Grande

Remplacement du système sécurité incendie du collège Elie Faure

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS