Dépenses IT: Gartner revoit ses prévisions à la baisse à cause du dollar

Le cabinet d'analyses estime que la montée du dollar aura mécaniquement un impact sur le montant des dépenses IT attendues pour 2012. Gartner anticipe désormais une croissance de l'ordre de 2,5%, contre 3,7% initialement. En Europe, il prévoit un recul de près de 4%, à cause de la crise de la zone euro.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Dépenses IT: Gartner revoit ses prévisions à la baisse à cause du dollar

Gartner revoit à la baisse ses prévisions de croissance en matière d'investissements IT dans le monde pour 2012. Le cabinet d'analyses tablait fin 2011 sur une augmentation des budgets IT globaux de 3,7%. En ce début avril, il estime désormais que la hausse des dépenses IT ne sera que de 2,5%. Le marché devrait désormais se situer autour des 3 700 milliards de dollars pour l'année en cours.

"Ces nouvelles perspectives s'expliquent principalement par la reprise du dollar face aux autres devises. Mais il faut souligner qu'il n'y a pas de réelles baisses des dépenses. Il s'agit juste d'un recul de leur valeur", précise à L'Usine Nouvelle, Richard Gordon, vice-président chez Gartner. En dollars constants, les dépenses IT de 2012 auraient ainsi augmenté de 5,2%, souligne le responsable.

Autres éléments pris en compte par Gartner pour son changement de perspectives : la hausse du prix du pétrole ou encore la bulle immobilière en Chine. "L'inquiétude perdure concernant la reprise économique mondiale, avec pour point d'orgue la résolution du problème de la dette souveraine de la zone euro, les retombées potentielles de la bulle immobilière en Chine et leurs conséquences sur le reste de l'économie, sans oublier la flambée du prix du pétrole", poursuit Richard Gordon.

Les télécoms, locomotive du marché

En 2012, les télécoms devraient toujours être le premier secteur des dépenses IT. Ainsi les services télécoms devraient attirer 1 721 milliards de dollars d'investissements (+1%) et les équipements télécoms : 472 milliards, soit la plus forte croissance du marché (+6,9%). Suivent : les services informatiques (+1,3% à 856 milliards de dollars), le matériel informatique (+4,3% à 421 milliards) et les logiciels (+5% à 280 milliards).

D'un point de vue géographique, l'Europe de l'Ouest devait connaître un recul des dépenses IT alors que la croissance est donc de mise au niveau mondial. Les investissements IT sur le Vieux Continent devaient atteindre 797 milliards de dollars soit 3,9% de moins par rapport à l'année précédente. En 2011, la croissance était de 3%.

Cette perspective de recul s'explique par trois éléments. Le premier est la réduction de dépenses des gouvernements et administrations suite aux mesures d'austérité pour endiguer la crise de la dette souveraine en Europe. Le deuxième est la grande prudence des entreprises européennes face à la crise économique, qui devrait les rendre très timides côté dépenses. Enfin, Gartner observe un manque de confiance de la part des consommateurs européens et donc un recul général de la consommation.

Gartner ne fournit pas de détails pour la France. Mais rappelons qu'IDC tablait en février dernier sur une légère croissance du secteur IT pour l'Hexagone, de l'ordre de 0,7% sur le marché professionnel et 5% sur celui du grand public.

Partager

NEWSLETTER Innovation
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS