Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Denkavit injecte 20 millions d'euros dans son usine saumuroise

, , , ,

Publié le

Le fabricant d'aliments pour jeunes animaux d'élevage, principalement les veaux, enrichit son usine située à Montreuil-Bellay (Maine-et-Loire), de nouveaux process, permettant la granulation et de monter en puissance sur le marché du porcelet.

Denkavit injecte 20 millions d'euros dans son usine saumuroise © Fotolia

Denkavit a inauguré en juin l'extension de son usine d’aliments de Montreuil-Bellay, près de Saumur (Maine-et-Loire), spécialisée dans l'alimentation pour jeunes animaux d’élevage. Le groupe néerlandais a investi 20 millions d'euros dans l'opération. Si la direction de l'entreprise n'a pu être jointe, elle a livré localement quelques détails sur l'opération.

Le site, dont l'origine remonte à 1972, a fait l'objet de plusieurs extensions successives. La dernière, qui s'étend sur 1 000 mètres carrés, est accolée au bâti existant, notamment par souci d'économiser l'espace sur une zone industrielle voisine d'un espace Natura 2000. Initialement, le site était spécialisé dans les aliments lactés pour veaux. La nouvelle extension lui permet d'intégrer un process de granulation et de se diversifier vers les produits pour porcelets. L'outil doit en outre permettre de servir une stratégie orientée vers la fabrication à façon et l'export.

Une infrastructure très automatisée

La nouvelle unité, qui met en œuvre des process inox de dosage, broyage, et de mélange, a commencé à produire ses premiers volumes dès le mois de juin après dix-huit mois de travaux. Le degré d'automatisation est tel que la création d'emplois sera limitée à cinq ou sept postes. Elle pourrait atteindre les 40 000 tonnes cette année et le double l'année prochaine. La capacité totale du nouvel équipement est de 150 000 tonnes de granulés pour veaux et porcelets. En 2013, les volumes sortis de l'usine s'élevaient à 110 000 tonnes. Il est précisé que la production sera totalement exempte d'antibiotiques, s'alignant sur les politiques publiques de réduction des substances médicamenteuses dans les aliments.

D'autres investissements sont programmés pour moderniser le laboratoire d'analyses et transformer l'étable expérimentale de 1 200 places en un centre de recherche et développement. Denkavit emploie 410 salariés dont 170 en France pour un chiffre d'affaires de 550 millions d'euros.

Emmanuel Guimard

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle