Quotidien des Usines

Démontage des machines chez M-Real à Alizay

, , ,

Publié le

Social.

« Nous avons été floué par le président du groupe lors de notre voyage à Helsinki au siège du groupe début mai, martèle Thierry Philippot, délégué CGT de l’usine M-Real d’Alizay dans l’Eure. Nous continuons donc le blocage du démontage d’une tour de blanchiment de la pâte à papier de l’ancienne fabrique de pâte à papier. »

 
« Mikko Helander, le PDG du groupe M-Real, qui veut vendre notre usine de fabrication de ramettes de papier, nous avait promis sous quinzaine une réponse concernant le repreneur avec qui il discute, en échange de l’arrêt du blocage. Mais nous n’avons eu aucune réponse. Nous avons précédemment laissé partir une lessiveuse d’environ 8 millions d’euros, mais nous ne laisserons pas partir cette tour qui vaut au moins autant. A fortiori qu’un repreneur pourrait encore se présenter pour l’usine de pâte à papier. L’Europe en manque et son cours a plus que doublé depuis l’arrêt de notre usine il y a bientôt un an. »
 
De son côté, la direction de l’établissement industriel indique « qu’il y a bien des négociations en cours, non pas avec un, mais avec plusieurs repreneurs potentiels. » Elle précise également qu’il n’y a pas de changement de stratégie du groupe sur le fond. En substance, que faute de repreneur, l’usine de fabrication de papier sera fermée en septembre prochain.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte