DELTA DORELE THERMOSTAT PROGRAMMABLE À LA CARTELe breton Delta Dore révolutionne sa gamme de thermostats programmables grâce à la carte à puce.

Partager

DELTA DORE

LE THERMOSTAT PROGRAMMABLE À LA CARTE

Le breton Delta Dore révolutionne sa gamme de thermostats programmables grâce à la carte à puce.



Le design du thermostat de chauffage domestique programmable de Delta Dore n'était pas démodé. L'appareil se vendait bien. Pourtant, Delta Dore vient de retravailler son ergonomie en s'appuyant sur le design, bien sûr, mais surtout en améliorant sa facilité d'utilisation. La PME bretonne a fait le choix, au terme d'un développement de trois années, d'un système fondé sur la carte à puce comme moyen de programmation. Le thermostat à carte vient de voir le jour. C'est une première mondiale. Joèl Renault, P-DG, justifie l'investissement de 2millions de francs engagé dans l'aventure par sa passion de la technique. L'innovation constitue par d'autre part la stratégie de base de cette PME bretonne, qui a déjà remporté sept Oscars en domotique. "Dès qu'un produit se banalise, nous l'ouvrons vers l'extérieur, explique Joèl Renault. Ce qui offre à d'autres industriels la possibilité d'y apposer leur marque. Cela nous oblige à innover en permanence." Bien qu'il lui soit difficile d'apprécier les chances de succès du thermostat programmable par carte, Joèl Renault n'a pas choisi cette technologie au hasard. "Nous nous sommes appuyés sur plusieurs enquêtes qui révélaient le besoin de simplification des appareils programmables à usage domestique. Le frein à la consommation étant principalement le découragement devant le clavier de programmation. La carte à puce peut résoudre le problème et présente l'intérêt d'être entrée dans les moeurs. C'est pourquoi nous l'avons préférée." Grâce à elle, les allergiques à la commande de programmation n'auront plus qu'à introduire cette carte dans le lecteur du thermostat. Elle chargera le programme désiré. Mais le progrès ne s'arrête pas là. Au risque d'un mauvais jeu de mots, le corollaire de la carte à puce, c'est... le programme à la carte: on a le choix entre plusieurs types de cartes. Solution numéro 1: le prêt-à-porter. Vous n'êtes pas un as de la télécommande, et vos besoins en chauffage sont relativement simples (19°C en rentrant du bureau ou de vacances): vous glissez la carte préprogrammée jour/nuit dans le lecteur. La température baisse après votre départ, remonte à votre retour.Solution numéro 2: le sur-mesure. Vous voulez nuancer, mais vous n'aimez toujours pas le clavier. Votre fils aîné, en revanche, ne jure que par ça (votre installateur aussi). Laissez-lui les commandes. Il écrira un programme comme vous le souhaitez. Exemple: pour les vacances scolaires, lorsque le rythme de la maison change, il faudrait prévoir d'autres plages horaires de chauffage. Le programmeur en herbe (ou votre installateur...) enregistre vos desiderata sur une carte vierge, qui restera dans un tiroir jusqu'au jour "J", où vous la chargerez sans toucher au clavier. Mais pourquoi ne pas enregistrer aussi le programme habituel? Une carte vierge coûte 125francs. Et si quelqu'un joue avec les touches du thermostat, vous éviterez de vous arracher les cheveux à tout recommencer. Avec la carte de sauvegarde dans le tiroir, fini les notices! Le client se constitue une bibliothèque de cartes convenant à différents cas de figure. "Nous avions envisagé un système de planches de codes à barres et un lecteur intégré. Les prix étaient prohibitifs, commente Patrick Raffray, père du produit. Nous aurions pu supprimer le clavier. Mais cela représentait un changement trop radical." D'autres améliorations ont été apportées: facilité de lecture grâce à un écran trois fois plus grand, maniabilité supérieure, symbolique plus facile et portabilité. Le thermostat peut être sorti de son support comme une télécommande de magnétoscope. Une possibilité qui ne relève pas seulement du gadget. "Lorsque le support et le thermostat faisaient bloc, des lots entiers furent démontés et volés sur des chantiers en construction, raconte Patrick Raffray. C'est maintenant impossible."



L'avis de l'expert

Une utilisation beaucoup plus aisée Karine Chailloux, ergonome au Laboratoire national d'essais "L'électronique domestique est techniquement au point.Pourtant, les appareils sont encore trop souvent difficilement maniables. Le Laboratoire national d'essais (LNE) a récemment mené une enquête avec l'Ademe et AD2, association qui réunit les industriels de la domotique, afin de comprendre la logique des utilisateurs face aux thermostats programmables. Il est apparu que les ventes représentaient seulement la moitié du marché potentiel et que les retours pour dysfonctionnements se multipliaient, alors qu'il s'agissait en fait de problèmes d'usage.Certains industriels ont ainsi reconsidéré leur produit. Nous avons constitué un panel de trente personnes, qui ont testé deux produits. En tout état de cause, toutes les améliorations qui vont dans le sens de la facilité d'usage sont bonnes. Et, manifestement, la carte à puce en est une."



Une PMI ambitieuse

Classé "référence nationale informatique" pour 1994 et 1995, le groupe Delta Dore, spécialisé en produits et services d'intégration pour la domotique et la thermique du bâtiment, représente un peu plus de 200personnes, réparties sur trois sociétés:

Delta Dore SA (185personnes, dont 35 en recherche-développement), Delta Dore Energie (30personnes) et Aptitude Service, créée en septembre 1994 pour valoriser l'activité service. Elle vise un chiffre d'affaires de 3millions de francs pour 1995.

Le chiffre d'affaires consolidé de 115millions de francs en 1994 se répartit en 50% pour les produits de catalogue, 30% pour l'activité OEM, 20% pour l'activité de télécommunications (fabrication des "Point Phone").

L'objectif à cinq ans: devenir une PMI européenne de 800personnes.

USINE NOUVELLE N°2487

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS