Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Delpeyrat démarrera la plus grande usine mondiale de foie gras en juin 2013

, , ,

Publié le

Le groupe disposera sur son site de Saint-Pierre-du-Mont (Landes), agrandi et réorganisé, d’une salle blanche pour lancer un nouveau procédé de cuisson, qualifié de " rupture technologique ".

Delpeyrat démarrera la plus grande usine mondiale de foie gras en juin 2013 © Delpeyrat

Les grands bâtiments blancs sont sortis de terre il y a quelques semaines. Mais l’agencement et l’organisation des flux restent encore à faire pour lancer la production. Delpeyrat (filiale du groupe coopératif Maïsadour) démarrera les activités de sa nouvelle usine de transformation de canards gras (foie gras, confits…) en juin 2013, pour une inauguration officielle en septembre.

Basée à Saint-Pierre-du-Mont, près de Mont-de-Marsan (Landes), elle est une extension de l’usine actuelle. La surface totale est portée à 35 000 m², contre 25 000 m² actuellement, faisant d’elle la plus grande unité mondiale de production du secteur. 10 millions d’euros ont été consacrés à cet investissement, qui devrait permettre la création de 150 postes de salariés d’ici à trois ans, dont 50 en 2013, selon Thierry Blandinières, le PDG de Delpeyrat. L’usine permettra au groupe de produire plus de 6 000 tonnes de foie gras par an, soit 35 % du marché, contre 5 000 actuellement.

7 000 m² de salle blanche pour travailler en conditions aseptiques

Fait unique dans le secteur, l’usine disposera d’une salle blanche de 7 000 m² qui servira notamment aux opérations de démoulage, pour travailler en conditions aseptiques, afin de lancer un nouveau process de transformation du foie gras. Qualifié "de rupture technologique", il permettra, d’ici à l’automne 2013, "une cuisson à une température moins élevée que celle habituellement utilisée pour le foie gras mi-cuit (75°c), pour améliorer l’aspect gustatif, tout en maintenant les mêmes durées limites de consommation du produit".

"Après la saison festive, nous allons réorganiser tout le dispositif actuel des flux de production, de manière à avoir une usine plus fonctionnelle, qui nous permettra de gagner en productivité", a souligné Frédéric Oriol, le directeur industriel du groupe.

Delpeyrat a réalisé un chiffre d’affaires de 440 millions d’euros lors de son dernier exercice clos au 30 juin, en progression de 10 %, avec un résultat net de 1,4 million d'euros en hausse de 55 %.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle