Dell réduit de 92% ses pertes grâce à une croissance à deux chiffres de ses trois activités

Avec une croissance à deux chiffres dans ses trois activités, Dell Technologies termine son exercice fiscal 2019 avec un bond de 15% de son chiffre d’affaires, une réduction de 92% de sa perte d’exploitation et un recul de 25% de sa perte nette. Depuis le rachat d’EMC en 2016, son endettement est allégé de 14,6 milliards de dollars.

 

Partager
Dell réduit de 92% ses pertes grâce à une croissance à deux chiffres de ses trois activités
Michael Dell à la tête du plus grand groupe informatique dans le monde

Dell Technologies affiche la grande forme. Du moins sur le plan opérationnel. Sur son dernier exercice fiscal 2019 clos le 1er février dernier, le géant informatique américain, né de la fusion en septembre 2016 entre Dell et EMC, affiche un chiffre d’affaires en bond de 15% à 90,62 milliards de dollars, une perte d’exploitation en baisse de 92% à 191 millions de dollars et une perte nette en recul de 25% à 2,18 milliards de dollars.

Décalage entre résultats opérationnels et financiers

Paradoxalement, malgré une situation dans le rouge depuis que Dell a repris la publication de ses résultats financiers en 2016, ces chiffres cachent de bonnes performances opérationnelles. Les pertes financières reflètent le poids de l’endettement lié à deux opérations : la sortie à 24,4 milliards de dollars en 2013 de Dell de la cote et le rachat à 67 milliards de dollars en 2016 d’EMC. Sans l’impact financier de ces transactions, le groupe afficherait des résultats à faire pâlir d’envie IBM, Hewlett Packard Enterprise ou Cisco Systems, avec un bénéfice d’exploitation de 8,85 milliards de dollars, en progression de 14%, et un bénéfice net de 5,23 milliards de dollars, en hausse de 20%.

Depuis le rachat d’EMC, Dell Technologies a remboursé 14,6 milliards de dollars, réduisant son endettement principal à 39,3 milliards de dollars au 1er février 2019, contre 48,8 milliards de dollars au 2 février 2018. Et il est prévu de rembourser 4,8 milliards de dollars sur l'exercice fiscal 2020. Mais cet endettement ne comprend pas le nouvel emprunt de 5 milliards de dollars contracté pour financer le rachat et l’échange des actions reflets de VMware, actant le retour de Dell en Bourse le 28 décembre 2018. Le décalage entre ses résultats financiers et ses résultats opérationnels va durer encore quelques années, au moins jusqu’à l’exercice fiscal 2022 selon les analystes financiers.

N°1 dans les serveurs depuis 2018

Les trois activités affichent une croissance à deux chiffres : +19% à 36,7 milliards de dollars pour celle d’infrastructure, +10% à 43,2 milliards de dollars pour celle des PC et +14% à 9,1 milliards de dollars pour celle des logiciels de virtualisation représentés par l’éditeur VMware dont Dell Technologies détient environ 85% du capital.

Numéro un mondial des équipements de stockage de données et des logiciels de virtualisation grâce au rachat d’EMC, Dell Technologies bénéficie à fond des synergies créées par la fusion entre Dell et EMC pour détrôner en 2018 Hewlett Packard Enterprise dans les serveurs. Dans les PC, il se place troisième mondial en volume derrière Lenovo et HP Inc, mais numéro un en valeur grâce sa forte empreinte en entreprises où il réalise 71,5% de ses ventes.

Pour l'exercice fiscal 2020, le groupe entrevoit un chiffre d'affaires de 92,7 à 95,7 milliards de dollars, en progression de 2,3 à 5,6%, et le passage à un résultat d'exploitation positif de 2,9 à 3,5 milliards de dollars, mais une perte nette d'environ 580 millions de dollars. Le prochain exercice fiscal constituerait donc une première étape vers le passage au vert.

Premier groupe informatique au monde

Dell Technologies, qui compte environ 138 000 personnes dans le monde, dont 2 200 en France, s’impose aujourd’hui comme le premier groupe informatique dans le monde, devant IBM (79,6 milliards de dollars en 2018), Cisco Systems (49,3 milliards de dollars au dernier exercice fiscal clos en juillet 2018), Lenovo (45,3 milliards de dollars au dernier exercice fiscal clos en mars 2018) et Hewlett Packard Enterprise (30,8 milliards de dollars au dernier exercice fiscal clos en octobre 2018).

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Nouveau

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé de certification pure reviewer agro-alimentaire (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 10/06/2022 - CDD - Puteaux

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

94 - VALOPHIS HABITAT

Gestion des compteurs d'eau et services associés

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS