Delfingen : en 2016, le fabricant de gaines de câbles automobiles ouvrira une troisième usine au Maroc

Le nouveau site que va lancer l’équipementier français sera situé à Tanger. Pour un investissement compris entre 1 et 2 millions d'euros, il sera spécialisé dans les produits en caoutchouc pour un de ses grands clients installé au Maroc.

Partager
 Delfingen : en 2016, le fabricant de gaines de câbles automobiles ouvrira une troisième usine au Maroc
Usine Delfingen

Et de trois ! Delfingen va se doter d'un nouveau site au Maroc.

C’est ce qu’a indiqué à L’Usine Nouvelle, Christophe Clerc, vice-président de l’équipementier automobile basé à Anteuil, près de Besançon dans le Doubs. « Nous avons décidé d’ouvrir en 2016 une usine de 8 000 m2 à Tanger », confirme-il.

Ce groupe est spécialisé dans la production de gaines en plastique de protection électrique et thermique de câbles automobiles (environ 70 % du chiffre d’affaires). Une activité à laquelle s’ajoutent des opérations d’assemblage réalisées pour le compte de ses clients et aussi la fabrication de tubes plastiques pour l’automobile.

La nouvelle usine sera située près d’un des grands clients. Elle devrait se spécialiser dans l’assemblage de produits en caoutchouc, et ce dans le cadre d’une production et d'une prestation juste à temps "du dernier kilomètre".

L'investissement sera compris entre 1 à 2 millions d'euros. Il devrait générer rapidement plusieurs dizaines d'emplois.

Société familiale mais cotée à la bourse de Paris, Delfingen a réalisé un chiffre d’affaires de 156,9 millions d’euros en 2014 et plus de 2% de marge nette.

Employant environ 2 000 salariés, ce groupe possède une trentaine de sites dans 16 pays en Europe (France, Allemagne, Royaume-Uni, Asie (Chine, Inde…) et dans les Amérique (États-Unis, Honduras…) ainsi que trois centres de développement. En Afrique du nord, il est déjà présent en Tunisie.

Delfingen possède deux sites au Maroc : une usine historique à Casablanca et une autre plus récente à Tanger, le hub marocain de l’automobile. Il réalise déjà près de 10 millions d’euros de chiffre d’affaires à partir de cette base marocaine.

Les principaux clients de Delfingen au plan mondial sont les sites d’assemblage des constructeurs ou les usines des câbleurs qui fabriquent les "harnais" automobiles : Yazaki, Lear, Delphi, Leoni, Fujikura ou Sumitomo … Ces derniers sont très présents au Maroc où ils emploient autour de 50 000 salariés dans des usines souvent importantes, concentrées à Tanger, Kenitra, et une moindre mesure Fès et Casablanca. Le plus important Sumitomo compte à lui seul huit usines et emploie plus de 20 000 salariés au Maroc.

Très gourmande en main d'oeuvre, l'activité des assembleurs de harnais se déplace de pays en pays tous les 5 à 10 ans en fonction de l'évolution du coût du travail. Outre le Maroc, les autres pays en pointe en matière de câblage autour de la Méditerranée et en Europe sont notamment la Tunisie, l'Egypte et les pays d'Europe orientale comme la Roumanie. Leurs fournisseurs : fabricants de câbles, de gaines et autres composants sont souvent situés près des sites de montage des harnais.

Au Maroc, cette activité câblage est tournée quasi exclusivement vers l'international et livre les sites européens de Volkswagen, Audi, Renault, Ford, PSA, Fiat etc... Elle a généré pour l'économie marocaine sur les dix premiers mois de l'année 2015 des recettes d'exportations s'élevant à 16,5 milliards de dirhams (1,54 milliard d'euros) en hausse de 13%

"Du fait de son poids dans ce secteur dans l'espace euroméditerranéen, le Maroc est un pays important pour notre développement, compte tenu aussi d'une contrainte importante, nos produits, les gaines plastiques ou tissées voyagent peu pour des questions de coût logistiques," indique Christophe Clerc.

Pierre-Olivier Rouaud

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS