Milleri pressenti au poste de DG d'EssilorLuxottica, que deviendra le français Hubert Sagnières?

Leonardo Del Vecchio, le fondateur et président de Luxottica, compte proposer la candidature de Francesco Milleri, actuel patron du lunetier italien, au poste de directeur général de la nouvelle entité EssilorLuxottica, finalisée le 1er octobre. Exit le français Hubert Sagnières, PDG d'Essilor?

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Milleri pressenti au poste de DG d'EssilorLuxottica, que deviendra le français Hubert Sagnières?
Hubert Sagnières est le PDG d'Essilor, numéro un mondial des verres ophtalmiques, depuis 2012.

Dans la foulée du mariage entre le champion des verres français Essilor et le géant italien des lunettes Luxottica, Leonardo Del Vecchio, le fondateur et président de Luxottica, compte proposer la candidature de Francesco Milleri, actuel patron du lunetier italien, au poste de directeur général de la nouvelle entité EssilorLuxottica, a déclaré le 5 novembre son porte-parole. Mais que deviendra le français Hubert Sagnières, PDG emblématique d'Essilor depuis 2012?

"Del Vecchio, qui a toute confiance en Milleri, veut qu'il reprenenne la direction générale sur le champ pour pouvoir se concentrer sur les questions stratégiques", a expliqué son porte-parole, confirmant des déclarations faites auparavant par Del Vecchio à l'agence de presse italienne Ansa.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Essilor et Luxottica ont finalisé le 1er octobre leur mariage, donnant naissance au numéro un mondial des lunettes et des verres ophtalmiques.

On ne sait pas dans l'immédiat si la candidature de Milleri serait une solution provisoire ou permanente. Personne chez Essilor n'était disponible dans l'immédiat.

Del Vecchio et Hubert Sagnières patrons durant trois ans

Del Vecchio et Hubert Sagnières, le PDG d'Essilor, assurent la direction d'EssilorLuxottica sur les trois premières années.

En décembre 2017, Luxottica s'était séparé de son quatrième administrateur délégué en trois ans, alors que Leonardo Del Vecchio préparait la fusion avec Essilor. Hubert Sagnières, 62 ans, avait alors dit au Financial Times qu'il chercherait un administrateur délégué à un moment ou un autre.

"Sagnières s'est exclu - se jugeant trop vieux - ce qui est une indication assez claire que Del Vecchio n'est pas dans la course non plus", soulignait Exane-BNP. "Les investisseurs ne doivent pas s'attendre à une intégration sans tensions." Leonardo Del Vecchio est revenu à la tête de Luxottica en 2014, en tant que président exécutif. Figure légendaire de l'orphelin devenu l'un des hommes les plus riches d'Italie, il est également connu pour son style de gestion autoritaire.

La nouvelle entité, cotée à Paris, veut racheter le solde du capital de Luxottica par le biais d'une OPE qui court jusqu'au 28 novembre, laquelle sera suivie d'une radiation de la cote de la société italienne.

avec Reuters (Valentina Za, avec Matthias Blamont; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS