Défense : les industriels sauvés par l'arme économique

Les grands programmes d'armement seront préservés même si le niveau et le rythme des commandes sera ralenti.

Partager
Défense : les industriels sauvés par l'arme économique

Les industriels de la défense sont-ils passés entre les gouttes de la contrainte budgétaire qui frappe lourdement les armées? C'est le sentiment qui ressort après la diffusion du Livre blanc de la Défense et de ses préconisations en vue d'adapter l'outil militaire face aux nouvelles menaces. Le document de référence qui définit la future stratégie du pays en matière de défense, a été approuvé par le président de la République en conseil de défense. Sa recommandation phare aboutit à un nouveau modèle d'armée basé sur la différenciation… avec 24 000 militaires de moins!

En revanche, les coupes apocalyptiques dans les commandes d'armement annoncées par certains n'auront pas lieu; au contraire, l'ensemble des grands programmes sera maintenu. "Le président de la République a décidé le maintien d'un volume significatif de crédits publics pour l'équipement de nos forces à l'horizon 2025", s'est félicité le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian, en justifiant cette option notamment par le poids de cette industrie et ses effets d'entrainement sur le reste de l'économie.

Les dégâts collatéraux de la crise

"La viabilité de ce modèle nécessite la prise en compte d'un impératif industriel. Le choix a été fait de préserver l'essentiel des secteurs industriels critiques qui font de notre base industrielle et technologique, un instrument de notre souveraineté et de l'autonomie stratégique de la France. Avec 4 000 entreprises, près de 15 milliards d'euros de chiffre d'affaires, une capacité d'exportation dynamique, un emploi industriel concernant 165 000 personnes (…) , l'industrie de défense est aussi un acteur clé pour la compétitivité de l'économie française et pour l'emploi. Elle est et doit rester un acteur du développement de nos régions". A tel point d'ailleurs que le ministère s'est même engagé à maintenir au niveau de 2013 son budget annuel de financement d'études et de recherche amont sur toute la durée de la prochaine loi de programmation militaire (2014-2019).

Toutefois, les industriels n'échapperont pas aux dégâts collatéraux résultant de cette crise budgétaire. La politique d'acquisition des équipements sera en effet revue. "Les cibles de nos parcs doivent encore être définies avec précision. Le niveau et le rythme de livraisons seront ralentis par rapport aux précisons de 2008, ce qui nous contraindra - même si l'ensemble des programmes sera préservé - a des décisions complexes avec les entreprises et certains de nos partenaires européens. Dans chacun des domaines, j'ai veillé à éviter toute décision de rupture", a précisé le ministre. S'ils sont conscients d'avoir évité le pire, les industriels seront définitivement fixés d'ici 3 mois avec la présentation de la loi de programmation militaire qui traduira aussi bien en termes financiers que de capacités les grandes orientations du Livre blanc.

Hassan Meddah

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé d'Affaires Conformité Machines (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS