Défense: l'Airbus A400M enfin lancé. Les comptes dégradés d'EDF. Une redevance sur les disques durs? Un patron pour GE Europe. L'Allemagne au plus bas...

Partager

Le commerce électronique fait recette pour Noël. La consolidation du secteur n'est pas achevée, et l'année a été meurtrière, mais les ventes sur Internet en France devraient atteindre 300 millions d'euros en cette fin d'année, soit une progression de 90% sur 2000. Sur l'Europe, la croissance serait même de160%, avec un chiffre d'affaires de plus de 4 milliards d'euros. Comme toujours, les produits culturels et les produits électroniques sont en tête des ventes. Mais ce qui a changé, affirme La Tribune, c'est l'attitude des marchands : plus question de faire des promesses de livraison intenables, ou de lancer des campagnes de pub ruineuses. Les boutiques en ligne soignent leur logistique, et veulent cette année faire un sans faute, dans le but de gagner des clients pour l'avenir.

Défense : huit pays européens vont signer ce soir l'accord officiel sur l'Airbus militaire A400M, qui sera commandé à 196 exemplaires. Le programme a failli capoter, mais l'Allemagne a finalement décidé de s'y rallier. Il s'agit du plus important programme militaire en coopération européenne (25 milliards d'euros), précisent Les Echos. L'Italie a renoncé à y participer, se contentant d'acheter des C130 américains.

Il existe deux entreprises EDF, estime La Tribune. Celle qui multiplie les opérations de conquête à l'international, et celle qui, sur son marché national, est de plus en plus fragilisé. La preuve : selon le quotidien, les résultats prévisionnels d'EDF montrent une nette dégradation de ses comptes en 2001. Si l'on exclut une renégociation de contrat avec la Cogema, qui lui apporte une manne financière exceptionnelle, EDF devrait afficher 270 millions d'euros de pertes en France en 2001. Pour le quotidien, pas de doute : c'est l'ouverture du marché à la concurrence qui pèse sur les résultats d'EDF, en l'obligeant à baisser ses prix pour les industriels. EDF prévoit d'augmenter ses prix de 5% en 2002... si Bercy l'y autorise, à six mois des élections.

Une redevance sur les disques durs ? Moins d'un an après la décision d'imposer une redevance sur les supports d'enregistrement numérique amobibles (CD-R, DVD, MD...), les fabricants de matériels (ordinateurs, décodeurs, baladeurs...) craignent une décision comparable pour les supports inamovibles, indiquent Les Echos. L'objectif est de rémunérer les ayants droits sur les œuvres copiées. Le surcoût serait de l'ordre de 72 euros pour l'acheteur d'un ordinateur avec 20 Go de disque dur.

General Electric a un nouveau patron européen : Ferdinando " Nani " Beccalli, aura pour tâche de développer l'activité de GE Europe (80.000 personnes), malgré l'opposition récente de la Commission européenne, qui a fait échouer la fusion de GE avec Honeywell, rappelle le Financial Times.

Info Réalité a déposé son bilan. Le groupe de matériels électroniques, formé d'un kyrielle de sociétés, est placé en redressement judiciaire. Deux administrateurs vont évaluer les multiples participations du groupe, et élaborer des projets de cession, précisent Les Echos.

Sachez enfin que l'Allemagne a peut-être atteint le point le plus bas de son ralentissement économique. Après 13 mois de baisse, l'indice IFO, considéré comme un bon indicateur du climat général des affaires, est en légère hausse. C'est dans Les Echos.

A demain!

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS