Tout le dossier Tout le dossier

Défense :  Airbus se concentre sur les avions militaires, les missiles et le spatial

Le groupe d'aéronautique dit vouloir se concentrer sur les activités de défense où il peut être leader mondial d'ici à dix ans. Les cessions dans le domaine de l'électronique de défense et des communications sécurisées devraient attiser les convoitises, notamment de la part de Thales.

Partager
Défense :  Airbus se concentre sur les avions militaires, les missiles et le spatial

Au moment de la création de la division Defence and Space du groupe Airbus en début d'année, son PDG Tom Enders avait promis une révision du portefeuille d'activités. Les fuites sur les projets en cours ont précipité cette annonce et poussé le groupe à réunir, ce mardi 16 septembre dans la matinée, un comité européen pour informer représentants du personnel et syndicats.

La ligne de démarcation entre les activités cédées ou non répond à deux critères. Primo, fidèle à son ADN, le groupe se spécialise dans ce qu'il sait faire de mieux : des objets qui volent. Secundo, il entend conserver les activités où il est ou peut devenir numéro un ou numéro deux mondial dans les dix ans à venir.

Des cessions pour des équipementiers

Le groupe va donc conserver ses activités dans les avions militaires (avion de transport A400M, ravitailleur A330 MMRT...), les drones, le spatial (satellites et lanceurs), sa participation dans le missilier MBDA, ainsi que la cybersécurité de plus en plus nécessaire pour sécuriser les communications passées avec les aéronefs.

Le reste est à vendre ou à apporter à un partenaire pour créer des sociétés communes. La division Defence and Space (14 milliards d'euros de chiffre d'affaires) va ainsi céder des activités qui pèsent environ 2 milliards d'euros de volumes d'affaires (hors Sécurité et Électronique de défense). Il s’agit essentiellement des activités qui ne correspondent plus à son profil de plateformiste, mais plutôt à un profil d'équipementiers dans des domaines pointus comme l'avionique, l'ingénierie système et logicielle, les systèmes de régulation thermique, l'électronique de puissance....Parmi les filiales cédées figurent Fairchild Controls basée dans le Maryland aux USA, Rostock System-Technik située en Allemagne, la société française basée dans le Gard AvDef spécialisée dans l'entraînement des forces de défense aérienne et la maintenance aéronautique, mais aussi ESG et Atlas Elektronik.

"Se recentrer, c’est prendre le risque de ne plus savoir entreprendre"

Les syndicats sont partagés sur cette stratégie. "Nous n'avons pas de positions dogmatiques concernant la sortie des activités. Ce qui compte c'est que cela se fasse en s'assurant de leur pérennité économique et en maintenant l'emploi", explique Bernard Valette, de la CFE-CGC Aéronautique Défense Espace. La CFTC n'est pas convaincue par cette stratégie de recentrage. "Il y a un réel danger ontologique pour une entreprise à se recentrer. Se recentrer, c’est prendre le risque de ne plus savoir entreprendre. C’est perdre la culture du nouveau", exprime le syndicat dans son communiqué de réaction.

Parmi les affaires cédées ou abandonnées, toutes n'ont pas la même dynamique. L'activité de surveillance électronique des frontières traverse des difficultés suite à la mauvaise mise en œuvre de grands contrats. En revanche, on trouve des pépites comme les radiocommunications professionnelles (PMR), soit les réseaux et les terminaux radio sécurisés qui équipent notamment les forces de l'ordre. "Pour préparer la prochaine génération et notamment la quatrième génération, il faudrait faire des investissements considérables et la compétition est de plus en plus rude avec de nouveaux entrants", justifie un porte-parole d'Airbus Defence & Space. Ainsi le chinois ZTE, concurrent d'Alcatel sur le secteur des télécommunications, a déjà présenté une gamme de produits PMR de quatrième génération. "Adossée auprès d'un autre industriel, cette activité pourrait avoir un bel avenir. Nous sommes le fournisseur unique des réseaux de gendarmerie et des forces de police en France", explique Jean-Louis Daros, syndicaliste CFE CGC chez Airbus Defence and Space basé à Elancourt en région parisienne où cette activité regroupe environ 400 salariés.

Thalès parmi les acquéreurs potentiels

Ces cessions vont attiser les convoitises. Un acteur se détache clairement pour jouer le partenaire idéal ou le prédateur. "Rien de significatif ne pourra se faire sans Thales", estime un connaisseur du secteur. En effet, le groupe français d'électronique de défense devrait lorgner plusieurs activités de son rival européen. Les radiocommunications sécurisées avant tout. Thales dispose déjà de technologies similaires. En absorbant celles d'Airbus et sa base installée de clients, il pourrait constituer un sérieux rival à Motorola, le n°1 mondial du domaine.

En sortant du comité européen, les syndicats n'excluaient pas non plus une opération majeure dans le secteur des satellites. Une cœntreprise entre Thales Alenia Space et Airbus leur apporterait la place de leader mondial recherchée. Le groupe Airbus espère identifier des acheteurs ou des partenaires d'ici la fin de l'année.

Hassan Meddah

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

Aéro - Spatial

Les ingénieurs de l’A400M quittent Toulouse et rejoignent le site de production de Séville

Aéro - Spatial

Crash de l'A400M : les pays clients appelés à ne plus utiliser le logiciel d'Airbus mis en cause

Aéronautique

A400M : des protocoles non respectés sont-ils à l'origine du crash ?

Défense

Le crash de l’A400M pourrait être dû au calculateur des moteurs

Défense

Vidéo : Le patron du programme A400M appelle à la patience

Dirigeants

A400M : le coup de gueule du DGA contre Airbus

Airbus change le chef des avions militaires, restructure l'A400M

Aéro - Spatial

A400M : la supply chain n'a pas supporté la hausse des cadences

Aéro - Spatial

Le nouveau planning de livraisons de l'A400M sera connu fin février

Aéronautique

A Séville, comment se fabrique un A400M ?

La matinale de l'industrie

L'Eurofighter et l'A400M en mal d'export

Aéro - Spatial

Vidéo : la première mission de l'Airbus A400M Atlas au Mali

Aéro - Spatial

Pour Jean-Yves Le Drian, l'A400M est "une petite prouesse technologique"

Aéro - Spatial

L'A400M sort des sentiers battus pour sa campagne d'essais

Madrid envisage de revendre une partie de ses A400M

Aéro - Spatial

L'Airbus A400M reçoit sa certification militaire, sésame pour une première livraison à la France

Aéro - Spatial

Airbus A400M : appelez-le Atlas

Aéronautique

Premier défilé en vol pour les A400M d'Airbus

Aéro - Spatial

Crash A400M : Airbus reconnait un sérieux problème dans l’assemblage final

Aéronautique

L'A400M d'Airbus volera au Bourget

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER Aéro et Défense

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Auditeur QSE (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

78 - Versailles

Prestations de gardiennage télésurveillance, sûreté, sécurité incendie et filtrage des juridictions judiciaires du ressort

DATE DE REPONSE 10/07/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS