Défaillances techniques en rafale pour les Boeing 787 Dreamliner

Panne électrique déclenchée par l'incendie d'une batterie, fuite de carburant, fissure sur le pare-brise du cockpit... Malgré les défaillances techniques qui s'accumulent pour le 787 de Boeing depuis le 7 janvier, l'avionneur américain affiche une confiance totale en ses appareils.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Défaillances techniques en rafale pour les Boeing 787 Dreamliner

C'est la série noire pour Boeing. Après avoir accumulé les louanges en tout début d'année grâce à son triomphe sur son concurrent Airbus au palmarès des commandes 2012, l'avionneur américain essuie depuis le 7 janvier un sérieux revers avec l'accumulation d'incidents ayant affecté ces derniers jours le 787 Dreamliner, l'un de ses derniers fleurons.

Ce 11 janvier, la compagnie aérienne japonaise All Nippon Airways annonce qu'une fuite de carburant a été détectée sous le moteur gauche d'un de ses Boeing 787.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Le même jour, un autre appareil du même type appartenant à la compagnie japonaise s'est posé sans dommage à Matsuyama, dans l'ouest de l'archipel, après l'apparition d'une fissure sur le pare-brise du cockpit. Le vol retour vers Tokyo a dû être annulé. Aucun passager n'a été blessé.

La fuite de carburant sur le premier appareil a été repérée après l'atterrissage du 787 à l'aéroport de Miyazaki, dans le sud du Japon, peu avant 06h00 GMT, a précisé la compagnie qui a ouvert une enquête.

Un premier incident avait été signalé le 7 janvier lorsqu'un incendie provoqué par un problème électrique s'est déclaré à bord d'un Dreamliner de la compagnie Japan Airlines, à l'aéroport Logan de Boston.

Le 9 janvier, la compagnie japonaise a annoncé l'annulation d'un de ses vols intérieurs en raison de problèmes de freinage. L'avionneur américain a dit le même jour avoir "une confiance totale" dans ses 787.

Déjà une fuite de carburant sur un 787 constatée le 8 janvier

Un Boeing Dreamliner aux couleurs de Japan Air Lines a été contraint d'annuler son décollage de l'aéroport de Boston le 8 janvier. "La cause de la fuite d'essence à Boston était une valve défectueuse", a déclaré le 10 janvier un porte-parole de la compagnie aérienne japonaise.

L'avion ayant perdu plus de 150 litres de carburant sur le tarmac de l'aéroport de Boston Logan est aujourd'hui à Tokyo pour révision.

La Federal Aviation Administration ouvre une enquête

En décembre dernier, l'aviation civile américaine (FAA) a ordonné des inspections sur les Boeing 787 après la découverte de fuites sur deux appareils appartenant à des compagnies aériennes étrangères.

La FAA tiendra une conférence de presse dans la journée du 11 janvier à Washington pour évoquer les questions relatives aux problèmes électriques des Dreamliner, a-t-on appris aujourd'hui auprès d'un responsable proche du dossier.

(avec Reuters)

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS