Défaillances : accalmie de courte durée en mai

Le nombre de défaillances jugées a baissé de près de 9% en mai selon l'Insee, mais augmente de 9% sur douze mois.

Partager

Le nombre de défaillances d'entreprises jugées au cours du mois de mai dernier a baissé de près de 9% en données corrigées des variations saisonnières, selon les chiffres de l'Insee publiés le 30 octobre. Mais la tendance est mal orientée : elles ont augmenté de 5,8% sur trois mois et sont en nette hausse sur douze mois (+8,9%). Au total, le nombre de défaillances s'est élevé à 45 045 en mai 2008 contre 41.371 sur les 12 mois précédents, précise l'Institut national de la statistique.

Le nombre de défaillances d'entreprises pourrait croître de nouveau en juin, et après l'été, selon Jean-Marc Béguin, directeur des statistiques d'entreprises à l'Insee. Sur un an, l'augmentation des défaillances est significative dans la construction (+22,1%). Dans d'autres secteurs, elles se multiplient comme dans l'immobilier (+24,2%) et les services aux particuliers (+11,1%, avec un pic à +11,2% pour les hôtels, cafés et restaurants).

+125% d'impayés au troisième trimestre

En revanche, elles diminuent sur un an dans les industries hors agroalimentaire (-10,6%) et l'éducation, la santé et l'action sociale (-9,4%), secteurs moins touchés par le ralentissement économique.
Une étude réalisée début octobre par le cabinet Altares avait relevé une hausse de 17% des défaillances d'entreprises au troisième trimestre par rapport au trimestre précédent avec 11 407 procédures, un niveau jamais atteint depuis onze ans.

De son côté, la Coface observe que les impayés des entreprises ont bondi de 125% au troisième trimestre et devraient atteindre un pic en décembre ou janvier. Cet indicateur reflète plus fidèlement la situation économique que les défaillances d'entreprises, selon l'assureur-crédit. Et pour Altares, un retard de paiement est à l'origine d'une défaillance d'entreprise sur quatre.

Carmela Riposa

Partager

NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS