Deepwater Horizon : cinq ans après, la dépollution reste un casse-tête technologique

Il y a cinq ans, le 20 avril 2010, explosait la plate-forme Deepwater Horizon de la compagnie British Petroleum (BP), située dans le golfe du Mexique, tuant onze personnes et en blessant 17 autres. L'explosion a provoqué une importante fuite de pétrole. Il faudra presque trois mois à BP pour parvenir enfin à la colmater, après une marée noire d'une ampleur impressionnante. Le pétrolier a dû ensuite concentrer ses efforts sur la dépollution, en utilisant notamment un dispersant dont l'impact écologique est aujourd'hui montré du doigt.

Partager
Deepwater Horizon : cinq ans après, la dépollution reste un casse-tête technologique

Le 20 avril 2010, la plate-forme DeepWater Horizon de BP, située dans le golfe du Mexique, explosait, tuant onze personnes et en blessant dix-sept autres, et résultant en une immense marée noire liée à la fuite du pétrole de la plate-forme.

La catastrophe en vidéo :

Cinq ans après, BP n'a pas encore pu tourner la page de cette catastrophe écologique. Après avoir enfin réussi à colmater la fuite, au bout de presque trois mois d'effort, le pétrolier a dû en effet penser rapidement à la dépollution. Et dans l'arsenal utilisé par les pétroliers en cas de marée noire, la première mesure mise en oeuvre est généralement la construction de barrages flottants ou de bateaux munis de bras articulés pour contenir la nappe et pomper le mélange d'eau et d'hydrocarbures, afin de les séparer. Mais c'est impossible en cas de houle trop importante, car le pétrole risque alors de contourner les barrages. BP à donc eu recours à un produit dispersant, le Corexit 9500A, pour éviter que la nappe n'atteigne les côtes. Ce produit qui se dissout à la fois dans l'eau et dans le pétrole permet, à l'interface, entre les deux liquides, de réduire la tension de surface. Il étale et affine la nappe, favorisant ainsi son évaporation, sa biodégradation et sa dissolution. Làs, une étude américaine publiée début avril 2015 dans la revue Plos One montre que le Corexit 9500A est toxique pour les voies respiratoires , alors que d'autres travaux avaient déjà signalé son impact néfaste sur les organismes marins.

Après une marée noire, on peut aussi nettoyer les littoraux en décollant le pétrole par des jets d'eau sous pression, ou encore en envoyant en mer des produits absorbants, comme des copeaux de bois ou de paille, pour agréger le pétrole. Tous les déchets récoltés sur les plages sont ensuite placés dans des cylindres rotatifs pour récupérer le pétrole et le valoriser en combustible. Les déchets sont soit mélangés à des solvants issus des raffineries, comme des kérosènes, soit oxydés, soit soumis à pyrolyse. Dans ce dernier cas, les vapeurs de pétrole sont réutilisées. Elles fournissent l'énergie nécessaire au fonctionnement des cylindres rotatifs. Enfin, si l'on ne fait rien, pour limiter les dégâts dans les zones les plus fragiles, le pétrole finit par disparaître par évaporation, solubilisation, biodégradation et, sous les rayons du soleil, par oxydation. Mais en combien d'années ?

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER Energie et Matières premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

76 - Martin-Église

Maîtrise d'oeuvre pour la construction de 24 logements intermédiaires

DATE DE REPONSE 20/06/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS