Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Matières premières

Découverte majeure de pétrole au large de Bahreïn

Myrtille Delamarche , ,

Publié le

Le royaume de Bahreïn a découvert sous ses eaux territoriales un gisement qui pourrait renfermer 80 milliards de barils. Mais la rentabilité de ce pétrole à la limite du conventionnel reste incertaine si les cours ne remontent pas d'ici l'exploitation, qui devrait intervenir dans cinq ans.

Découverte majeure de pétrole au large de Bahreïn
Un gisement renfermant quelque 80 milliards de barils de pétrole et du gaz a été découvert au large de Bahreïn.
© Chris Price - Flickr

Le petit archipel de Bahreïn, situé face à l'Arabie saoudite, a annoncé le 4 avril la découverte d’un immense gisement de pétrole de schiste, situé à faible profondeur au large de ses cotes. Le volume de pétrole récupérable techniquement et économiquement reste à confirmer, mais les réserves probables sont évaluées à 80 milliards de barils (l’équivalent des réserves prouvées de la Russie), selon les éléments rendus publics par l’Autorité nationale du pétrole et du gaz de Bahreïn (Noga), associée aux consultants DeGolyer et MacNaughton, ainsi qu'à Halliburton et Schlumberger. Un réservoir principal de gaz et deux poches situées en dessous pourraient contenir 280 à 560 milliards de mètres cubes de gaz naturel.

Pas d'exploitation avant plusieurs années

Le premier forage, confié à Halliburton, devrait intervenir en août, mais il faudra environ cinq ans avant l’exploitation commerciale réelle de ce pétrole. Sa rentabilité est incertaine, puisqu'il s'agit semble-t-il de schiste bitumineux. Les forages de test effectués par Schlumberger avaient produit "une huile à la limite du conventionnel et du non-conventionnel", précise un de ses représentants cité par la Noga. Le Venezuela, par exemple, peine à rentabiliser l'exploitation de son pétrole extra-lourd et de ses sables bitumineux depuis la baisse des cours du pétrole, bien que son sous-sol renferme les plus importantes réserves au monde (300,9 milliards de barils, soit 17,7% des réserves prouvées mondiales).

La taille du gisement est néanmoins une assurance sur l’avenir pour ce petit royaume, qui tire déjà 80% de ses revenus de la production pétrolière (50 000 barils par jour). Bahreïn, qui n’est pas membre de l’Opep, participe à l’accord de réduction de la production impliquant notamment le cartel d’exportateurs et la Russie.

Réagir à cet article

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus