Economie

[Déconfinement, jour 18] Après la crise sanitaire, le nouveau front de la crise sociale

Rémi Amalvy , ,

Publié le

En France, la crise a fait bondir le nombre de demandeurs d'emploi, avec une hausse historique. Aux Etats-Unis aussi, le chômage explose. Boeing a annoncé de nouvelles suppressions de milliers de postes.

[Déconfinement, jour 18] Après la crise sanitaire, le nouveau front de la crise sociale © Pole Emploi Flickr CC

[La tendance] Le nombre de demandeurs d'emploi bondit en France en avril

+ 22,6 % de demandeurs d'emploi de catégorie A, c'est à dire sans aucune activité en avril 2020. C''est un triste record.  En cause, bien sûr, les effets de la crise et le confinement, qui ont fait basculer un grand nombre d'inscrits dans les catégories B et C (qui ont travaillé partiellement) en A, en raison des annulations de missions et arrêts de recrutement. Pour connaître tous les détails, c'est par ici.

[L'entreprise en vue] Boeing supprime encore des milliers de postes aux États-Unis

Dans une lettre adressée à ses employés, le PDG de Boeing, Dave Calhoun, a annoncé le licenciement de 6 770 personnes aux États-Unis. Ces suppressions de poste viennent s'ajouter à ceux engendrés par les plans de départ volontaires annoncés en avril. D'autres sites à l'étranger pourraient être concernés. Pour en savoir plus, c'est par ici.

[Le secteur à suivre] L'opération spéciale des armées pour sauver leurs fournisseurs

Parce que fabriquer des missiles et des véhicules blindés est une spécialité française, les ministères des Armées et de l'Économie ont mis en place dès le début de la crise une "task force" pour soutenir les nombreuses entreprises concernées. Entre les donneurs d'ordre et les fournisseurs, plus de 1 500 sociétés seraient concernées. N'hésitez pas à consulter notre article pour en apprendre plus.

[La déclaration] Le Medef propose la distribution d' "éco-chèques" pour relancer la consommation

Et si, pour relancer la consommation des ménages les plus modestes, on leur donnait de l'argent ? Le Medef vote pour. Lors d'une visioconférence le 28 mai, son président Geoffroy Roux de Bézieux a ainsi avancé l'idée de distribuer des "éco-chèques" aux foyers les plus modestes, afin de les pousser à consommer à nouveau. Une décision qui s'inspirerait d'une mesure belge. Attention cependant, contrairement à ce qui se passe chez nos voisins, ces chèques ne seraient pas distribués par les entreprises. Il faudrait également les proposer sous formes de bons d'achats à usage restreint, afin qu'ils ne servent pas à "abonder l'épargne" ni à "acheter un iPhone sur Amazon"... tout un programme.

[La stat] 91 % des PME et TPE ont repris leur activité

Plus de 9 TPE et PME sur 10 ont repris le travail depuis le 11 mai, annonce le 28 mai la CPME. Parmi celles-ci, 52 % ont vu le retour physique de l'ensemble de leurs salariés. 41 % maintiennent encore une partie, ou la totalité de leurs effectifs en chômage partiel. On apprend également que 57 % ont éprouvé des difficultés à se procurer des équipements de protection et que 51 % ont réorganisé leurs espaces de travail. Les surcoûts sont en moyenne évalués à 100 euros par mois. Une somme que 88 % des entreprises n'ont pas la capacité de reporter sur leur prix de vente ou leurs contrats en cours.

[La vidéo] Edouard Philippe annonce les nouvelles mesures de déconfinement

Le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé le 28 mai les nouvelles mesures de déconfinement qui entreront en vigueur à partir du 2 juin. Zones rouges, oranges, vertes, réouvertures des écoles, des restaurants et des parcs... pour tout savoir, consultez notre article récapitulatif.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte