[Déconfinement, jour 16] Petit à petit, l'activité industrielle remonte

En attendant les différentes aides qu'elle doit recevoir, l'industrie retrouve de la vigueur, petit à petit. En constante hausse, son activité s'établit désormais à plus de 60 % de la normale. De leur côté, les transports en commun de l'Hexagone attendent leur plan de soutien.

Partager
[Déconfinement, jour 16] Petit à petit, l'activité industrielle remonte
La filière automobile reçoit un plan d'aide dédié.

[La tendance] L'activité industrielle moyenne en France remonte à 60 % de sa normale

Avec le temps, l'industrie se relève et retrouve petit à petit de la vigueur... mais pas encore sa forme d'antan. Avec les effets du déconfinement, le taux moyen de son activité est à présent supérieur à 60 %, selon les chiffres officiels présentés le 25 mai lors d'une réunion entre les ministres Elisabeth Borne, Bruno Le Maire, Muriel Pénicaud, et Agnès Pannier-Runacher et les membres du comité exécutif du Conseil national de l’industrie. La rencontre virtuelle leur a permis de réfléchir aux aides et investissements à mettre en place pour soutenir l'emploi, le verdissement et la compétitivité des différents secteurs.

[L'organisme en vue] Les autorités organisatrices de mobilités réclament plusieurs milliards à l'État

Le déconfinement est certes bien entamé, mais ce n'est pas pour autant que la population se bouscule dans les transports en commun. En Île-de-France, la RATP a enregistré pour ce début de troisième semaine une fréquentation de 16 %, soit un chiffre similaire aux semaines précédentes. Pourtant, ses métros et ses tramways, ainsi que certains RER, tournent à au moins 90 %, voire à 100 % de leur service normal. Si le gouvernement a déjà débloqué des milliards pour l'aérien et l'automobile, rien n'a été annoncé pour les transports en commun, qui représentent 100 000 emplois et permettent à des millions de personnes, habituellement, de se déplacer partout en France, arguent les autorités organisatrices de mobilités (AOM). Qui réclament donc 4 milliards d'euros d'aides, dont plus de la moitié pour la région Île-de-France. Pour en savoir plus, c'est par ici.

[Le secteur à suivre] Comment relancer la filière automobile française ?

Ce 26 mai, Emmanuel Macron a présenté le plan du gouvernement pour soutenir la relance de la filière automobile française. Avant la crise, l'industrie était déjà secouée par de nombreux changements, comme le déclin du diesel et l'arrivée en force de l'électrique. Pour tout savoir sur l'état des lieux de la filière automobile française, sa relance et ses enjeux et les mesures annoncées, plongez-vous dans notre dossier dédié.

[La déclaration] Ne prenons pas de retard sur la 5G, avertit Agnès Pannier-Runacher

Initialement prévue pour le printemps, la tenue des enchères pour l'attribution des fréquences 5G aux opérateurs télécoms français a été décalée, en théorie à l'automne. Cependant, le groupe Bouygues a récemment demandé un report à la fin 2020 ou au début 2021, en raison des conséquences économiques de la crise actuelle. "Faisons attention à ne pas prendre du retard et à ne pas se retrouver dans la situation qu'on a déjà vécue plusieurs fois en France où on va être plus intelligents que tout le monde et à la fin on est plutôt en retard sur le reste de la compétition", a répondu la secrétaire d'État à l'Économie, Agnès Pannier-Runacher.

[La stat] La valeur des biens échangés internationalement devrait baisser de 5 %

Gare au protectionnisme, prévient l'assureur-crédit Coface, qui estime dans une étude publiée le 26 mai que cela pourrait en effet entraîner une hausse des coûts et un manque de compétences locales. La crise du Covid-19 et les mesures de confinement ont déjà entraîné une chute des échanges mondiaux. Une baisse graduelle des exportations et importations n'arrangerait pas les choses. Ainsi, Coface estime que la valeur des bien échangés partout dans le monde devrait baisser de 5 %. Et que des relocalisations massives d'industries représentent une "quête impossible".

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 29/08/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS