Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Décollage imminent du plan Supercalculateurs 

,

Publié le

Le plan Supercalculateurs de la Nouvelle France industrielle est sur les rails. Plusieurs annonces importantes sont prévues en 2015 et devraient donner forme aux ambitions du programme piloté par Teratec, tant dans les technologies des supercalculateurs que dans l’utilisation de la simulation numérique. Mais tous les secteurs industriels ciblés par le plan ne montrent pas le même dynamisme. Pour les matériaux – dont tout le cycle de vie est concerné –, un laboratoire commun est en cours de montage par les grands industriels français du secteur (métaux, polymères…). Ils pourront ainsi partager problèmes et méthodes de résolutions. L’annonce doit tomber avant l’été 2015. Moins attendu, le secteur du végétal (agriculture et agroalimentaire) s’empare aussi de la simulation numérique. Une technopole dédiée au végétal, qui réunira des entreprises (John Deere, Limagrain…), des laboratoires (Inra, BRGM…) et des spécialistes de la modélisation (CybeleTech, Teratec), sera construite près d’Orléans (Loiret). Ces deux secteurs, tout comme les autres ciblés par le plan (santé, systèmes urbains, industries manufacturières, énergie, multimédia), font l’objet d’un appel à projets lancé dans le cadre des investissements d’avenir. « La santé est un gros consommateur potentiel de calcul intensif, mais on a du mal à débloquer les énergies pour avancer », reconnaît Hervé Mouren, le directeur de Teratec. Du côté des technologies, l’heure est à l’optimisme. Un supercalculateur de 150 Pflops, consommant beaucoup moins d’énergie que les machines actuelles et fondé sur l’architecture proposée par Bull, est annoncé pour 2016. La première étape vers l’exaflops (1 000 Pflops), qui devrait être atteint en 2020. « Nous sommes en avance sur la feuille de route », affirme Gérard Roucairol, le responsable du plan. Par ailleurs, des calculateurs dédiés aux problèmes relevant du big data seront développés dans un laboratoire associant de grands industriels étrangers installés en France. Annonce prévue, là encore, avant l’été.

Usine Nouvelle N°3418_HSFR

Vous lisez un article de l’usine nouvelle N°3418_HSFR

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2015 de L’Usine Nouvelle

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle