Décision de Telecom Italia sur la scission du fixe le 30 mai

MILAN (Reuters) - Telecom Italia a annoncé jeudi avoir repoussé au 30 mai sa décision finale sur une scission éventuelle de son réseau de téléphonie fixe, une opération rendue compliquée par des considérations politiques et réglementaires.

Dans un communiqué publié en début de soirée à l'issue d'un conseil d'administration, l'opérateur historique italien explique qu'il continue d'étudier la faisabilité d'une scission et que ses administrateurs se réuniront de nouveau jeudi prochain "pour prendre une décision finale".

La scission du réseau fixe permettrait au groupe de réduire son endettement, actuellement de 28 milliards d'euros, et le président du Conseil, Franco Bernabe, espérait parvenir à une décision jeudi.

"Le conseil a simplement besoin de plus de temps pour examiner tous les angles", a dit une source à Reuters.

Telecom Italia étudie aussi un possible rapprochement avec 3 Italia, l'opérateur mobile italien contrôlé par le conglomérat de Hong Kong Hutchison Whampoa, qui en contrepartie prendrait bien une participation de contrôle dans le groupe.

Telecom Italia valorise son réseau de téléphonie fixe à 13-15 milliards d'euros et estime qu'il lui faudrait 18 mois pour mener à bien sa scission, selon une source au fait du dossier.

ACTIF STRATÉGIQUE

Cet actif rentable procure à l'opérateur des revenus réguliers puisque la concurrence doit payer pour l'utiliser. Mais son importance pour les communications en Italie en fait aussi un actif stratégique que beaucoup ne veulent pas voir tomber entre les mains d'un groupe asiatique.

"Le réseau est un actif qui est stratégique pour la sécurité, la croissance et la compétitivité du pays tout entier", a déclaré mercredi le ministre de l'Industrie Flavio Zanonato.

L'action Telecom Italia a fini en baisse de 1,66% à la Bourse de Milan, dans un marché en repli de 3,06%. Dans la journée, l'agence Standard & Poor's a réduit la note de crédit du groupe à BBB- en mettant en avant son endettement élevé et les conditions difficiles sur son marché domestique.

En cas de scission, le réseau fixe pourrait ouvrir son capital à la Caisse des dépôts italienne, la Cassa Depositi e Prestiti (CDP), afin de garder une coloration nationale.

Mais la décision pourrait bien dépendre du principal actionnaire de Telecom Italia, la holding Telco qui contrôle 22,4% du capital. Telco est elle-même contrôlée par l'opérateur télécoms espagnol Telefonica et les groupes italiens IntesaSanpaolo, Mediobanca et Generali.

Telecom Italia souhaite aussi s'assurer un cadre réglementaire plus favorable avant de mener à bien son projet, mais les changements qu'il réclame pourraient froisser ses concurrents Vodafone Fastweb et Wind.

Danilo Masoni, Véronique Tison pour le service français

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

« Le roman permet d'aborder des sujets arides»

« Le roman permet d'aborder des sujets arides»

L'auteur Tom Connan a publié son deuxième roman «Pollution», un récit où se croisent les questions d'écologie, d'environnement, du numérique et du...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Auditeur QSE (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Lille

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

77 - Mitry-Mory

Fourniture de colis de Noël pour personnes âgées

DATE DE REPONSE 09/12/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS