Décès de Pierre Berger, le PDG d'Eiffage

Pierre Berger, le président-directeur général du groupe de BTP Eiffage, est décédé dans la nuit du 23 octobre, à la suite d'une crise cardiaque, à l'âge de 47 ans. Il avait pris la tête de l'entreprise en août 2012, succédant ainsi à Jean-François Roverato, son fondateur.

Partager


Pierre Berger - Crédits Vincent Leloup - Eiffage

C'est une perte brutale pour le troisième groupe de BTP français. Pierre Berger, son PDG, est décédé dans la nuit du vendredi 23 octobre, a annoncé l'entreprise dans un communiqué. "Eiffage annonce avec une grande émotion et une profonde tristesse que son président-directeur général, Pierre Berger est décédé cette nuit. " Il était âgé de 47 ans.

successeur de Roverato

Il avait pris les rênes de l'entreprise en août 2012. Il succèdait au charismatique Jean-François Roverato, fondateur d'Eiffage, après une douloureuse guerre pour sa succession. La valse des prétendants avait en effet fait rage pendant plusieurs mois.

Polytechnicien et ingénieur des Ponts et Chaussées, amateur d’architecture, Pierre Berger avait d’abord créé son propre bureau d’études en 1991, Sigmatec Ingénierie. Il est entré chez Vinci en 2004 et a géré de nombreux grands projets, notamment à l’international. Un profil qui séduit Jean-François Roverato. Pierre Berger arrive chez Eiffage fin 2010 comme directeur général délégué avant d'en devenir PDG en 2012.

"Pierre Berger était un grand dirigeant d’entreprise, c’est-à-dire un dirigeant charismatique qui a poursuivi le développement du groupe Eiffage dans la fidélité des valeurs portées par cette grande entreprise qui travaille au plus près de nos territoires. Il laisse une empreinte forte et modernisatrice sur cette société", a réagi Emmanuel Macron dans un communiqué de presse.

Astrid Gouzik

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS