Débuts timides de l'action Manchester United à Wall Street

par Keith Weir et Michael Erman

Partager

NEW YORK (Reuters) - L'action du club de football anglais Manchester United n'a quasiment pas bougé vendredi, à l'occasion de son premier jour de cotation à Wall Street, terminant la séance à 14 dollars, exactement son cours d'introduction.

Le club 19 fois champion d'Angleterre a vendu 16,7 millions d'actions à ce cours, ce qui le valorise 2,3 milliards de dollars (1,87 milliard d'euros).

Le titre n'est jamais tombé sous 14 dollars, n'a guère fluctué de plus de cinq cents et a vu ses volumes d'échanges se réduire nettement après son début sur la cote. Selon un expert des introductions en Bourse, le club a peut-être considérablement surestimé l'engouement qu'il susciterait.

"Ils ont surestimé la disposition des supporters à acheter le titre. Alors le voilà en train d'attendre, en quelque sorte", commente Francis Gaskins, rédacteur en chef de IPOdesktop.com. "S'ils n'ont pas d'acheteurs maintenant à ce prix, pourquoi en auraient-ils la semaine prochaine ?"

Le club de football a choisi Wall Street pour effectuer son entrée en Bourse après avoir un temps envisagé de porter son choix sur Hong Kong.

Certains experts de la finance s'étonnent que l'action ait trouvé quelconque preneur, compte tenu de la structure actionnariale retenue, qui permet aux propriétaires du club de conserver la haute main sur sa gestion. La famille Glazer disposera ainsi de 98,7% des droits de vote, d'après des documents transmis aux autorités boursières.

Un groupe de supporters du Manchester United réclamant une plus grande implication dans la gestion du club a vivement critiqué les choix de la famille Glazer.

"Les Glazer et leurs conseillers ont été beaucoup trop ambitieux - ou peut-être cupides - et la réelle valeur des actions devrait être autour de 10 dollars et non de 20 dollars comme l'espéraient les Glazer", a déclaré Duncan Drasdo, directeur du Manchester United Supporters Trust (MUST).

Au total, l'introduction en Bourse a permis au club de lever 233 millions de dollars, soit 100 millions de moins que ce qu'il anticipait dans la fourchette haute de ses prévisions, et ce alors qu'il accuse un endettement de quelque 423 millions de livres (540 millions d'euros) et souhaiterait s'offrir des joueurs à plusieurs dizaines de millions de dollars chacun.

L'un des dirigeants du club s'est toutefois voulu rassurant sur sa marge de manoeuvre financière en matière de transferts.

"Clairement, si vous regardez où nous en sommes aujourd'hui en ce qui concerne la capacité de l'activité à générer du cash, (...) nous avons une énorme puissance de frappe sur le marché des transferts", a déclaré Ed Woodward, vice-président du Manchester United, dans une interview.

Natalie Huet pour le service français

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ORANO

Data Steward F/H

ORANO - 22/01/2023 - CDI - Châtillon

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

72 - Le Mans

Maîtrise d'oeuvre pour la rénovation des bâtiments A et F au 185 rue Henri Champion

DATE DE REPONSE 28/02/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS