Débuts réussis pour l'italien GVS à Milan, bon signe pour les IPO

MILAN/LONDRES (Reuters) - L'action du groupe italien de technologies de filtration GVS bondit de près de 20% vendredi pour sa première séance de cotation à Milan, un succès qui constitue un signal encourageant pour le marché européen des introductions en Bourse, mis à mal par la crise du coronavirus.
Partager
Débuts réussis pour l'italien GVS à Milan, bon signe pour les IPO
L'action du groupe italien de technologies de filtration GVS bondit de près de 20% vendredi pour sa première séance de cotation à Milan, un succès qui constitue un signal encourageant pour le marché européen des introductions en Bourse, mis à mal par la crise du coronavirus. /Photo prise le 25 février 2020/REUTERS/Flavio Lo Scalzo

Cette opération, tout comme la mise sur le marché de JDE Peet le mois dernier (), montre aussi que les introductions en Bourse peuvent être réalisées totalement à distance: les investisseurs, au lieu de visiter les sites industriels de GVS, ont visionné des vidéos et les réunions avec la direction se sont tenues en ligne.

Cette introduction est la première menée à bien sur le premier marché de la Bourse de Milan depuis le début de l'année et son montant de 570 millions d'euros la classe au deuxième rang du classement 2020 des IPO européennes.

Le titre GVS gagnait 19,33% à 9,73 euros à 10h25 GMT après un pic à 9,84 euros. Le prix d'introduction avait été fixé à 8,15 euros, valorisant à 1,43 milliard d'euros ce groupe contrôlé par la famille fondatrice et spécialisé dans les solutions de filtration pour la santé et l'industrie, notamment l'automobile.

GVS a précisé que la demande de titres avait représenté six fois le volume mis en vente.

La société d'investissement américaine Capital Research and Management a acheté 9,3% de l'offre avant le début de l'offre publique et souscrit 3,26% supplémentaires dans le cadre de celle-ci.

Goldman Sachs et Mediobanca étaient coordinateurs globaux et Lazard conseil financier.

(Elisa Anzolin et Abhinav Ramnarayan, version française Marc Angrand)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

94 - Champigny-sur-Marne

Acquisition de matériels de nettoyage

DATE DE REPONSE 16/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS