Débuts prudents en Europe avant l'inflation et les résultats aux USA

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses de la zone euro sont en légère baisse en début de séance mardi, les investisseurs privilégiant la prudence à quelques heures du début des publications de résultats et des chiffres de l'inflation aux Etats-Unis.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Débuts prudents en Europe avant l'inflation et les résultats aux USA
Les principales Bourses de la zone euro sont en légère baisse en début de séance mardi, les investisseurs privilégiant la prudence à quelques heures du début des publications de résultats et des chiffres de l'inflation aux Etats-Unis. /Photo prise le 9 juillet 2021/REUTERS

À Paris, le CAC 40 perd 0,11% à 6.552,16 points à 07h45 GMT et à Francfort, le Dax recule de 0,1%. L'indice EuroStoxx 50 et le Stoxx 600 sont pratiquement inchangés alors que le FTSEurofirst 300 abandonne 0,05%.

À Londres, le FTSE 100 gagne toutefois 0,25%, soutenu par les valeurs bancaires après l'annonce par la Banque d'Angleterre de la fin du plafonnement des dividendes.

Le Stoxx 600 a inscrit un record dans les tout premiers échanges à 461,38 points alors que le Dax évolue juste en dessous du plus haut historique atteint lundi. Mais la prudence devrait peser sur la tendance jusqu'à la publication des statistiques mensuelles des prix à la consommation aux Etats-Unis et celle des résultats trimestriels de JPMorgan Chase et Goldman Sachs.

En Europe, les chiffres définitifs des prix en Allemagne et en France ont confirmé les premières estimations.

La plus forte baisse sectorielle du début de séance est pour le compartiment de la santé, dont l'indice Stoxx perd 0,74% après un gain de près de 1% la veille.

La plus forte hausse est pour les matières premières (+0,94%) après les chiffres supérieurs aux attentes du commerce extérieur chinois.

Parmi les grandes banques britanniques, Barclays gagne 0,79%, HSBC 1,61% et Lloyds Banking Group 1,13%.

Nokia prend par ailleurs 6,2%, au plus haut depuis fin janvier, après avoir annoncé son intention de revoir à la hausse ses prévisions de résultats 2021.

(Rédigé par Marc Angrand, édité par Jean-Michel Bélot)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS