Débuts boursiers difficiles pour Xiaomi à Hong Kong

par Julie Zhu
Débuts boursiers difficiles pour Xiaomi à Hong Kong
L'action Xiaomi a perdu jusqu'à 6% pour ses débuts boursiers à Hong Kong en raison des inquiétudes sur la valorisation du fabricant chinois de smartphones, un accueil de mauvais augure pour d'autres groupes technologiques dont la cotation sur ce marché est prévue au second semestre. /Photo prise le 9 juillet 2018/REUTERS/Bobby Yip

HONG KONG (Reuters) - L'action Xiaomi a perdu jusqu'à 6% pour ses débuts boursiers à Hong Kong en raison des inquiétudes sur la valorisation du fabricant chinois de smartphones, un accueil de mauvais augure pour d'autres groupes technologiques dont la cotation sur ce marché est prévue au second semestre.

Xiaomi avait pourtant retenu le bas de la fourchette de prix indicative pour son introduction en Bourse (IPO) en espérant lever 4,72 milliards de dollars (4,1 milliards d'euros), au lieu des 10 milliards prévus à l'origine.

Le prix de l'IPO était de 17 dollars de Hong-Kong par action mais le cours est descendu jusqu'à 16 dollars dans les premiers échanges, avant de remonter à 16,74 dollars. L'indice Hang Seng gagnait 1,54% au même moment.

L'introduction en Bourse de Xiaomi, la plus importante pour une entreprise technologique depuis quatre ans, soit depuis les 25 milliards de dollars levés à New York par le géant chinois du commerce électronique Alibaba en 2014, était considérée comme un test important pour la Bourse de Hong Kong.

L'indice vedette de la Bourse de Hong Kong est dans le rouge depuis le début de l'année en raison de l'escalade des tensions commerciales entre la Chine et les Etats-Unis. La semaine dernière il a touché un creux de neuf mois.

China Tower, premier opérateur mondial d'antennes pour la téléphonie mobile, doit faire son entrée cette année à Hong Kong et pourrait lever jusqu'à 10 milliards de dollars.

L'IPO de Meituan Dianping, une plateforme en ligne chinoise de livraison de repas qui compte lever quatre milliards de dollars, est également très attendue.

A la question de savoir si le prix d'IPO bas de Xiaomi et d'autres entreprises technologiques va peser sur les prochaines introductions en Bourse, le directeur général de la Bourse de Hong Kong, Charles Li, a répondu: "Nous ne pouvons pas ralentir. Le marché est toujours ouvert, il l'est pour tout le monde. Si le prix ne convient pas, on peut se tenir à l'écart."

L'IPO de Xiaomi valorise le groupe chinois, également fabricant d'appareils électroménagers et de produits connectés, environ 54 milliards de dollars.

A 17 dollars par action, le prix d'introduction représente 39,6 fois le bénéfice 2018, contre un ratio de 16 pour Apple et de 36 pour le géant chinois du jeu et des réseaux sociaux Tencent Holdings.

"La cotation en dessous du prix d'émission suggère que les investisseurs estiment encore que la valorisation de l'action est relativement élevée par rapport à celle de Tencent et d'Apple", observe Linus Yip, stratège chez First Shanghai Securities.

Les investisseurs considèrent également que Xiaomi est davantage un fabricant de smartphones qu'une entreprise de l'internet, même si Xiaomi s'en défend, ont dit les sources.

Xiaomi propose essentiellement des smartphones haut de gamme à marge réduite. Il est le premier constructeur de téléphones en Inde et s'est également lancé en Europe, notamment en Espagne et en Russie, mais a perdu récemment des parts de marché en Chine.

(avec Donny Kwok et Sijia Jiang; Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - D'ANTIN RESIDENCES

Audit énergétique décret tertiaire

DATE DE REPONSE 17/06/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS