International

Début des essais sur l'homme pour le potentiel vaccin anti Covid-19 de Sanofi et GSK

, , , ,

Publié le , mis à jour le 03/09/2020 À 10H23

Sanofi et GlaxoSmithKline (GSK) franchissent une nouvelle étape dans le développement de leur candidat-vaccin contre le Covid-19. Les deux laboratoires ont annoncé le 3 septembre le lancement de l'essai clinique de phase I/II.

Début des essais sur l'homme pour le potentiel vaccin anti Covid-19 de Sanofi et GSK
440 adultes seront inclus dans le nouvel essai clinique du candidat-vaccin de Sanofi et GSK. /Photo prise le 10 avril 2020/REUTERS/Dado Ruvic
© Dado Ruvic

Sanofi et GlaxoSmithKline (GSK) ont annoncé jeudi 3 septembre le lancement d'un essai clinique de phase I/II de leur candidat-vaccin contre le Covid-19. Les deux laboratoires pharmaceutiques espèrent présenter une demande d'homologation avant juillet 2020.

Premiers résultats attendus en décembre 2020

L'entreprise française et son partenaire britannique comptent obtenir les premiers résultats de cet essai au début du mois de décembre, en vue d’un passage en phase III d'ici à la fin de l'année 2020. Elles précisent dans un communiqué que si les données sont suffisantes, une demande d'homologation de leur candidat vaccin devrait être présentée dans le courant du premier semestre de 2021.

L'essai clinique de phase I/II est un essai randomisé, en double aveugle, contrôlé par placebo, visant à évaluer les profils de sécurité, de tolérance et de réponse immunitaire du candidat-vaccin que Sanofi et GSK développent contre le COVID-19. Au total, 440 adultes en bonne santé seront inclus dans cet essai mené sur onze sites d’étude aux États-Unis. L'administration américaine soutient d'ailleurs financièrement ces recherches via la BARDA (l'Autorité pour la recherche et le développement avancée dans le domaine biomédical).

Sanofi et GSK visent le milliard de doses en 2021

"Le passage de ce candidat-vaccin en phase de développement clinique est une étape importante des efforts engagés pour lutter contre la pandémie mondiale à laquelle nous sommes confrontés", commente Roger Connor, président de GSK Vaccines, dans le communiqué des deux entreprises.

En parallèle de ces tests, Sanofi et GSK augmentent leurs capacités de production. Les deux entreprises souhaitent pouvoir assurer une fabrication allant jusqu'à un milliard de doses en 2021.

Avec Reuters (Jean-Stéphane Brosse et Henri-Pierre André)

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte