Début de séance mitigé à Wall Street, Goldman Sachs déçoit

(Reuters) - La Bourse de New York évolue pratiquement inchangée en début de séance lundi après les résultats jugé décevants de Goldman Sachs, qui prennent le pas sur l'évocation de nouveaux progrès dans les négociations commerciales entre les Etats-Unis et la Chine.
Partager
Début de séance mitigé à Wall Street, Goldman Sachs déçoit
La Bourse de New York évolue pratiquement inchangée en début de séance lundi après les résultats jugé décevants de Goldman Sachs. Après une dizaine de minutes d'échanges, l'indice Dow Jones perd 0,18%. /Photo d'archives/REUTERS/Shannon Stapleton

Après une dizaine de minutes d'échanges, l'indice Dow Jones perd 46,57 points, soit 0,18%, à 26.365,73 points et le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 0,07% à 2.905,47 points.

Le Nasdaq Composite gagnait 0,04% à 7.987,16 points à l'ouverture.

Goldman Sachs cède 2,53%, la plus forte baisse du Dow Jones. Le bénéfice de la banque d'affaires a certes battu le consensus au premier trimestre, profitant de l'activité nourrie du marché des fusions-acquisitions et de la maîtrise de ses coûts, mais ses revenus ont été inférieurs aux attentes.

Citigroup abandonne 0,92% après l'annonce d'un bénéfice par action supérieur au consensus grâce à une hausse des revenus de ses activités de banque d'investissement et à la baisse de ses coûts.

Leurs résultats sont moins bien accueillis que ceux de JPMorgan Chase (-1,51%), qui avaient soutenu la tendance vendredi.

A la hausse, Nike prend 0,82% au lendemain de la victoire de Tiger Woods au Masters d'Augusta, sa première dans un tournoi majeur depuis 11 ans.

Le marché attend par ailleurs des éléments concrets sur l'évolution des discussions commerciales entre Washington et Pékin. Après avoir déclaré dimanche qu'il espérait les voir entrer dans leur phase finale, le secrétaire au Trésor américain, Steven Mnuchin, a reconnu qu'il restait encore des questions à régler.

Le seul indicateur économique notable du jour, l'indice "Empire State" de la Fed de New York sur l'évolution de l'activité manufacturière dans le nord-est des Etats-Unis, est ressorti en hausse plus marquée qu'attendu à 10,1 après 3,7 en mars, alors que le consensus Reuters le donnait à 6,7.

(Marc Angrand, édité par Wilfrid Exbrayat)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS