De nouveaux initiateurs d'achats

Les internautes passent à l'acte d'achat plus facilement sur Internet lorsqu'ils offrent un cadeau à un proche. De nouveaux sites proposent de constituer sa liste d'envies sur le Web.

Partager

De nouveaux initiateurs d'achats

Quelques semaines avant la Fête des mères, le site MilleMercis.com a ouvert ses portes en France. Premier site du genre, MilleMercis permet à tout internaute d'ouvrir une liste d'envies de cadeaux, ou " wishlist ", au fur et à mesure de sa navigation sur le Web. Car, si certains n'osent pas s'acheter le produit de leur rêve sur Internet, des études ont montré que d'autres n'hésitent pas à sortir leur carte bancaire sur un site marchand lorsqu'il s'agit d'acheter un cadeau. C'est d'ailleurs ce qui fait le succès de la liste de mariage sur le site Boutiqueblanche.com lancé par le Printemps. " Nous avons fait le choix d'offrir un service ouvert. L'internaute peut ajouter à sa liste n'importe quel produit sur n'importe quel site marchand. Il dispose pour cela d'un "facilitateur" inséré dans sa barre de navigation sur lequel il suffit de cliquer pour ajouter une idée de cadeau à sa liste " explique Yseulys Costes, fondatrice de MilleMercis.com. Aux Etats-Unis, les sites de " wish- list " ont leurs supporters et leurs détracteurs. Ces sites se sont multipliés en 1999. Comme MilleMercis.com, ils se rémunèrent grâce à la vente d'espaces publicitaires à un public d'autant plus ciblé que la constitution d'une liste informe les éditeurs du site des goûts et moyens de l'internaute. Mais la part des commissions touchées sur les ventes entraînées grâce aux wishlists est appelée à progresser. " Aux côtés de la publicité en ligne, nous avons également des accords de partenariat plus poussés avec certains marchands. Pour le reste, nous bénéfi-cions des programmes d'affiliation des marchands en ligne ", précise Yseulys Costes, qui travaillait auparavant pour l'IAB France (Internet Advertising Bureau), une association de professionnels de la publicité en ligne. Mais, si les internautes apprécient le principe de la liste de souhaits et entraînent leurs connaissances à leur suite pour constituer un beau cas d'espèce de ce que l'on appelle le " marketing viral " sur Internet, ces dernières vont-elles acheter en ligne ? Ken Cassar, analyste chez Jupiter, en doute : " L'acheteur ne tire aucun avantage de la wishlist ; il ne vient qu'obéir à une sorte d'ordre d'achat. " Il n'empêche que les listes de souhaits constituent un apport d'affaires pour les sites marchands. D'ailleurs, ils se lancent également dans la course et ouvrent leurs propres services de liste.

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUR LE MÊME SUJET
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 mars pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS