De nouveaux éléments laissent entrevoir un premier vol de l'Airbus A350 au Bourget

Selon Reuters, l'hypothèse selon laquelle Airbus pourrait parvenir à organiser le premier vol de son A350 XWB lors du salon de l'aéronautique et de l'espace du Bourget en juin gagne en crédibilité.

Partager
De nouveaux éléments laissent entrevoir un premier vol de l'Airbus A350 au Bourget

Airbus pourrait être la vedette du salon de l'aéronautique et de l'espace du Bourget le mois prochain s'il parvient à y faire voler pour la première fois son nouveau modèle, l'A350 XWB.

Le calendrier du lancement du long-courrier suggère qu'Airbus pourrait être prêt à faire voler l'A350 mi-juin, mais la météo et les essais au sol seront décisifs.

Selon des sources du secteur, il est improbable que le premier A350, sorti la semaine dernière de l'atelier de peinture, atterrisse au Bourget.

Mais l'appareil pourrait effectuer un vol de 600 kilomètres entre Toulouse et le Bourget pour survoler le salon, ce qui lui permettrait de créer l'événement au nez à la barbe de son grand concurrent américain Boeing.

Le logo A350 peint sous la carlingue de l'avion ?

Airbus s'est contenté de réaffirmer son intention de faire voler l'A350 autour de la fin juin et s'est refusé à tout autre commentaire sur ses projets.

Mais la perspective d'un premier vol imminent s'est précisée avec la publication sur internet de photos d'un logo A350 peint sous la carlingue de l'avion. De tels marquages sont généralement utilisés pour permettre l'identification de l'avion lors des salons aéronautiques.

La semaine dernière, la presse a été tenue à l'écart de la célébration de la sortie de l'A350 de l'atelier de peinture mais une partie du marquage A350 est visible sur une vidéo officielle, a rapporté sur Twitter David Kaminski-Morrow, du site spécialisé Flightglobal.

Avant de voler, l'A350 doit encore réussir une série de tests au sol. "Aucune machine aussi complexe ne peut être parfaite d'emblée", explique Claude Lelaie, ancien directeur des vols d'essai d'Airbus, aujourd'hui retraité, qui a piloté le "superjumbo" A380 pour son premier vol en avril 2005.

Le moment choisi pour le premier vol de l'A350 dépendra en partie du moment auquel les successeurs de Claude Lelaie accepteront de prendre le relais des équipes de développement.

Cette décision n'appartient qu'à cette élite de pilotes et d'ingénieurs en vol et ne peut pas leur être imposée, serait-ce par les plus hauts dirigeants d'EADS.

"C'est un autre monde. Les "Flight Test" ne pensent pas aux salons. Ils volent quand ils sont prêts", explique un dirigeant du secteur.

Le premier vol de l'A380 avait ainsi dû être retardé, les pilotes refusant d'en prendre la responsabilité tant qu'un problème de train d'atterrissage n'était pas réglé.

Sur la base des lancements passés, le fait que l'A350 soit sorti de l'atelier de peinture la semaine dernière est cohérent avec un passage de relais aux équipes de test en vol fin mai et un premier vol deux semaines plus tard. Mais ce calendrier est serré.

En 2005, il s'était écoulé 35 jours environ entre le début du processus de relais et le premier vol. Cette année, l'intervalle entre la sortie de l'atelier de peinture et le début du salon du Bourget n'est que de 28 jours.

Les tests de performance réalisés en altitude de croisière seront cruciaux pour l'avenir commercial de l'A350. C'est à cette hauteur que ces appareils passent le plus clair de leur existence, et leur consommation de carburants sera scrutée avec la plus grande attention, à plus forte raison de le contexte actuel.

Si les essais exclusivement dédiés à la consommation seront effectués plus tard, Airbus étudiera avec attention les premiers résultats afin de garantir à ses 35 premiers clients que les promesses en termes d'économies seront bien au rendez-vous. Pour l'heure, 617 commandes ont été placées pour l'A350.

Son principal concurrent, le Boeing 787 s'est envolé pour la première fois en 2009, mais les récents problèmes rencontrés par ses batteries ont contraint ces appareils à rester cloués au sol et l'avionneur américain devrait profiter du salon du Bourget pour rassurer le secteur à grand renfort de publicités.

(avec Reuters)

Accédez à toute l’information UsineNouvelle.com sur l’édition 2015 du salon du Bourget

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Auditeur QSE (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

78 - Versailles

Prestations de gardiennage télésurveillance, sûreté, sécurité incendie et filtrage des juridictions judiciaires du ressort

DATE DE REPONSE 10/07/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS