De nouveaux candidats pour les Idex

Ils sont onze pôles de recherche et d'enseignement supérieur à avoir répondu à la seconde étape de l’appel à projets "Initiatives d’excellence" (Idex). C’est ce qu’annonce le gouvernement le 21 septembre.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

De nouveaux candidats pour les Idex

Le Pres (pôle de recherche et d'enseignement supérieur) Aix-Marseille Université, l'université Paris X-Nanterre, le Pres Bourgogne-Franche-Comté, l'Université européenne de Bretagne, Montpellier-Agropolis, le Pres Université de Lorraine, la Fondation Digiteo Triangle de la physique (campus de Saclay), le Pres université Lille Nord de France, le Pres Hautes études-Sorbonne-Arts et métiers, le Pres Paris-Est et le Pres Sorbonne Paris Cité sont les derniers candidats ayant postulé à cet appel à projets. Celui-là même qui a pour "objectif de faire émerger en France cinq à dix pôles pluridisciplinaires d’excellence dans les domaines de l’enseignement supérieur et de la recherche au niveau mondial".

Sur le plan du calendrier, une présélection doit être effectuée début novembre. Pour les dossiers présélectionnés, un nouveau dossier doit être déposé avant le 8 décembre. Et il faudra attendre une décision finale en février 2012.

Quatre critères de sélection

Dans le détail, la procédure exige que les candidats "fassent la démonstration de leurs forces actuelles ainsi que de leur niveau d’ambition pour l’avenir". C’est un jury international qui doit évaluer les projets et estimer le potentiel de chacun d’entre eux au regard de quatre critères de sélection. L’accent est notamment mis sur l’excellence en matière de formation, de recherche, sur l’intensité des partenariats au niveau international. La capacité de la gouvernance à incarner efficacement la stratégie du projet est aussi mise en avant.

Un enjeu pour Saclay

Le gouvernement a déjà désigné en juillet trois campus pour tenter de rivaliser avec les plus grandes universités mondiales. Les trois lauréats sont UNISTRA (Strasbourg), Idex Bordeaux (porté par le PRES Université de Bordeaux), et PSL Etoile (13 partenaires dont le Collège de France, l’Ecole Normale Supérieure, l’Université Paris Dauphine, ESPCI ParisTech, Chimie ParisTech, l’Observatoire de Paris, l’Institut Curie).

Lors de cette première étape, le jury avait reproché notamment au campus de Saclay un problème de gouvernance. Ce pôle joue donc gros sur cette seconde candidature. La présidente du conseil d’administration de l’Ecole Polytechnique Marion Guillou précisait en juillet à L’Usine Nouvelle que le campus avait décidé d’aller vers une université confédérale. "Chaque entité garde son identité juridique, mais ensemble nous décidons de conduire des projets de long terme en recherche, pour l'enseignement, en matière d'innovation, a-t-elle alors souligné. Plusieurs universités de type confédéral sont en train d'émerger, en France."

Au total, l’appel à projets est doté d’un montant de 7,7 milliards d’euros.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Innovation
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS