De la vague de froid à la TVA sociale, une semaine d'industrie

Ce sont surtout les basses températures, le verglas et la neige qui auront marqué les esprits cette semaine. Quelques tracas et retards pour l'industrie tout au plus.Tandis que plus au sud, au Maroc, Renault suscite la polémique avec sa nouvelle usine de Tanger. Retour sur ces derniers jours d'actualité industrielle.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

De la vague de froid à la TVA sociale, une semaine d'industrie

Le fait marquant
La France traverse une sévère vague de froid, qui a des conséquences économiques et industrielles. Consommation d'énergie, logistique perturbée : tous les secteurs sont concernés.

A commencer par la consommation d'électricité qui a atteint son maximum historique le 8 février à 19h, avec 101 700 mégawatts. RTE affirme fièrement avoir franchi ce cap sans incident. Mais cela n'est pas sans conséquence pour EDF, qui a dû importer de l'électricité au prix fort pour satisfaire la demande.

Pour limiter l'explosion de leur consommation, certaines usines ont ralenti leur production. Avec des arrêts ciblés de machines, des industriels peuvent en effet réduire significativement leur consommation.

La vague de froid a même été la cause d'une grêve cette semaine. Dans l'usine PSA de Sochaux, des salariés ont débrayé pour protester contre leurs conditions de travail : 11 degrés dans l’atelier...

Certains secteurs ont toutefois profité de cette vague de froid. Des produits alimentaires (soupe, boissons chaudes) ou textiles (écharpes, bonnets) ont vu leurs ventes grimper.

Lundi 6 février
Evoqué par Nicolas Sarkozy le 18 janvier, le projet de "banque de l'industrie" se précise lundi. François Drouin, le PDG d’Oséo, explique en exclusivité à L’Usine Nouvelle les contours de la future "banque de l’industrie".

Oséo Industrie sera opérationnelle dès fin février. Ce sera une filiale à 100 % d'Oséo dotée d'un milliard d'euros de capital. Cela représente une progression de 50% des fonds propres d'Oséo.

Mardi 7 février
Les performances de la France en terme d'innovation restent insuffisantes. C'est un des enseignements du tableau de bord européen de l'innovation 2011, publié mardi. La France reste à la 11e place dans le classement des pays européens.

La Suède, le Danemark, l'Allemagne et la Finlande sont en tête du classement. Globalement, l'Union européenne n'arrive pas à combler le retard pris sur les leaders mondiaux de l'innovation, comme le Japon et les Etats-Unis. L'innovation dans le secteur privé européen reste insuffisante.

Mercredi 8 février
L'institut Coe-Rexecode publie une étude qui conforte les choix du gouvernement sur la TVA sociale. L'organisme, proche du Medef, analyse trois exemples de transferts de charges sociales vers la fiscalité, en France, en Allemagne et au Danemark.

Résultat : selon COE Rexecode, la TVA sociale augmente la compétitivité mais ne pénalise pas la consommation.

Jeudi 9 février
L'inauguration d'une nouvelle usine Renault au Maroc suscite la polémique en France. En pleine période électorale, alors que le thème de la désindustrialisation est au coeur des débats, le lancement de la production de véhicules au Maroc passe mal.

Le PDG Carlos Ghosn assure que "produire au Maroc ne vient pas concurrencer la production en France" et que le groupe "Renault investit tant sur le plan international que sur le plan national".

Le sénateur UMP Gérard Larcher estime qu'il est de la "responsabilité du constructeur de produire en France". Bruno Le Roux, porte-parole de François Hollande, considère lui que la France a besoin d'une "véritable stratégie industrielle et non pas d'une puissance publique low cost".

Vendredi 10 février
EDF se déclare officiellement candidat à la reprise de Photowatt. Le groupe confirme son intention de déposer une offre pour le fabricant de panneaux solaires. Une volte-face quand on souvient que l'énergéticien affirmait récemment ne pas être intéressé.

Ce rebondissement aurait en fait une origine politique. L'Etat aurait poussé le groupe public a déposer une offre. De fait, Nicolas Sarkozy doit se rendre sur le site de Photowatt de Bourgoin Jallieu la semaine prochaine pour annoncer le projet d'EDF.

Toujours dans le secteur de l'énergie, Total présenté des résultats annuels plus qu'honorables. Le groupe réalise son meilleur exercice depuis 2008, avec 12 milliards d'euros de bénéfice. Pour 2012, les dirigeants de Total sont ambitieux. Ils prévoient de consacrer 15 milliards d’euros aux investissements.

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS