De La Rue avertit sur ses résultats, change de DG, le titre chute

(Reuters) - Le spécialiste britannique de la fabrication de billets de banque et de passeports De La Rue a annoncé jeudi la démission de son directeur général, Martin Sutherland, et dit s'attendre à une baisse de son bénéfice d'exploitation sur l'exercice fiscal 2019/2020.
Partager
De La Rue avertit sur ses résultats, change de DG, le titre chute
Le spécialiste britannique de la fabrication de billets de banque et de passeports De La Rue a annoncé jeudi la démission de son directeur général, Martin Sutherland, et dit s'attendre à une baisse de son bénéfice d'exploitation sur l'exercice fiscal 2019/2020. /Photo d'archives/REUTERS/Darrin Zammit Lupi

Le titre perdait plus de 25% à 343 pence à la Bourse de Londres vers 8h20 GMT.

Le groupe, qui a perdu l'année dernière le contrat des futurs passeports britanniques post-Brexit au profit de Gemalto, désormais filiale de Thales, a annoncé des mesures de réductions de coûts visant à économiser plus de 20 millions de livres (22,7 millions d'euros) d'ici l'exercice fiscal 2022 et une réorganisation de ses activités.

De La Rue veut se concentrer davantage sur les services liés aux devises et à l'authentification.

Le directeur général Martin Sutherland a convenu avec le conseil d'administration de démissionner mais restera en fonctions jusqu'à la désignation de son successeur, a précisé le groupe britannique.

De La Rue a publié un bénéfice d'exploitation ajusté en hausse de 6% sur l'exercice clos au 31 mars, à 60,1 millions de livres pour un chiffre d'affaires en progression de 12% à 515,6 millions de livres.

Les analystes tablaient en moyenne sur un bénéfice d'exploitation ajusté de 62,2 millions d'euros, selon un consensus fourni par la société.

Le groupe a déclaré que sa marge serait affectée par les pressions concurrentielles dans le secteur de l'impression des billets et que son bénéfice opérationnel pour l'exercice en cours serait "un peu inférieur" à celui de l'année précédente.

Le contrat de fabrication de passeports britanniques, d'une valeur de 400 millions de livres, arrive à échéance en juillet.

(Sangameswaran S à Bangalore; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ORANO

Projeteur Génie Civil BIM F/H

ORANO - 19/01/2023 - CDI - Cherbourg-en-Cotentin

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

976 - DEAL DE MAYOTTE

Le transport des personnels de la DEAL de Mayotte.

DATE DE REPONSE 22/02/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS