De la laine de verre écologique chez Knauf Insulation

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

De la laine de verre écologique chez Knauf Insulation

Le plateau de Lannemezan a vu sortir de terre depuis novembre 2007 les locaux d’une usine Knauf Insulation dédiée à la production de laine minérale de verre. La direction de l’usine, forte de son approche « durable » de l’industrie de l’isolation présentait jeudi dernier, son nouveau site par une visite guidée.

« On ne peut pas rester statique et isolé dans un monde qui bouge », soutient Jean-Jacques Pontailler, directeur général France de Knauf Insulation, société du groupe Knauf dédiée aux matériaux d’isolation qui ouvrait ses portes le 21 octobre 2010.

A Lannemezan (Hautes-Pyrénées), le groupe a lancé en avril 2010 une usine dédiée à la production de laine minérale de verre élaborée avec le liant du programme Ecose Technology développé chez Knauf. Le tout pour un investissement total de 140 millions d’euros.

Ce sont les ingénieurs R&D du groupe qui, en cinq ans, ont mis au point ce liant à base de matières végétales dont il est impossible de connaître la composition. « C’est comme pour le Coca-Cola, la recette est secrète », sourit Mark Leverton, directeur général Europe ouest. L’avantage, c’est que « ce liant végétal se détache de la courbe des marchés pétroliers » renchérit-il, puisqu’il est composé de matériaux renouvelables, sans produits chimiques tels que le formaldéhyde, le phénol ou l’acrylique.

Philippe Nguyen, directeur de l’usine explique que l’utilisation du liant requiert une moindre consommation d’énergie dans la production de laine de verre elle-même produite dans une visée éco-responsable puisque « 90 % des déchets de production sont recyclés dans d’autres matériaux fabriqués ».

Dans la fabrication de la laine de verre, la matière première (verre recyclé issu de bouteilles et de pare-brise hors d’usage et sable) est convoyée vers un four de fusion chauffé à 1 100°C par le principe de l’oxycombustion (soit 70 % d’oxygaz et 30 % d’électricité). La fibre est alors tirée de cette masse en fusion par centrifugeuse, refroidie à l’eau, puis aspergée avec le liant. La laine de verre est ensuite mise sous la forme d’un matelas large de plus de deux mètres. Le matelas passe ensuite dans un four de polymérisation (250°C), lequel permettra de lier les fibres entre elles. Selon le directeur de l’usine, l’énergie utilisée lors de la production, est compensée par les gains d’énergie propres à l’isolation des bâtiments.

L’application du liant végétal rend « la laine de verre plus douce et offre un confort de pose par la réduction de l’odeur désagréable de ce type de matériaux ainsi que de l’émission de poussière », constate Jean-Jacques Pontailler. De plus, le liant qui donne une couleur brune naturelle à la matière produite, permet une compression des rouleaux ou des panneaux de laine de verre 7 fois plus grande au moment de l’emballage. Les camions peuvent donc en transporter plus, en moins de temps. « Nous vendons davantage », affirme la direction de Knauf, sans toutefois donner de chiffres.

Le site de Lannemezan est la première unité de production de ce type du groupe Knauf sur le territoire français et se revendique être l’usine la plus « durable » en terme de développement de toutes celles du groupe, même si chaque site du groupe a adopté le principe Ecose Technology.

Outre ses procédés de production, l’usine a couvert ses toits par 8 760 mètres carré de panneaux photovoltaïques, qui produisent 420 MWh/an. « Cela nous permet d’alimenter les besoins en énergie de l’éclairage et de chauffage de toute la partie des bureaux, soit 2 500 mètres carrés. Nous ne pouvons pas faire plus, du fait du manque d’ensoleillement de la région et de l’ombre de certains bâtiment » déclare le directeur de l’usine.

La position du site semble aussi avoir été décidée pour réduire à la fois les émissions de CO2 dus aux transports ainsi que les coûts d’acheminement de la production. Placée au cœur du plateau des Hautes-Pyrénées, l’usine permet de se rapprocher de ses clients français, espagnols ou portugais, situés dans un rayon de 1 000 km.

Construite sur une surface de 21 hectares, l’usine couvre 28 500 mètres carrés, auxquels s’ajoutent 26 000 mètres carrés de stockages, où sont entreposées 5 000 tonnes de produits finis. Sa capacité annuelle de production se monte à 70 000 tonnes de laine minérale de verre ainsi que 20 000 tonnes additionnelle de laine à souffler. Soit une production totale de 9,7 millions de mètres cubes.

Le site fonctionne en continu avec 5 équipes de 12 personnes pour la production, 35 personnes en maintenances et 7 ingénieurs, parmi lesquels le directeur du site. En service depuis le 28 avril 2010, l’usine de Lannemezan servira peut-être de modèle pour les usines de Knauf Insulation au Royaume-Uni, en Belgique ou en République Tchèque.


Amandine Ascensio

Quelques mots sur Knauf Insulation
Knauf Insulation, spécialisée dans la production de matériaux isolants pour le bâtiment, est une société appartenant au groupe allemand Knauf depuis une trentaine d’années.
La filiale emploie près de 5 000 personnes, réparties dans 35 pays et plus de 30 sites de production. En 2009, Knauf Insulation a réalisé 1,2 milliard d’euros de chiffre d’affaires.

A lire également :
Avis de grand froid dans la rénovation
Le boom tant espéré n'a pas encore eu lieu. Les mesures gouvernementales à destination des particuliers ne suffisent pas dynamiser l'activité. La crise a décalé les retombées attendues.


L’édition 2010-2011 de « L’ATLAS DES USINES » va être bientôt disponible. Ce hors-série annuel de « L’Usine Nouvelle » propose le classement de 3 801 sites de production de plus de 75 salariés implantés en France. Vous pouvez déjà le commander à notre librairie en ligne en cliquant ici.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS