De l'accord compétitivité chez Renault au Grand Paris Express : les dix actus qui ont marqué la semaine

, ,

Publié le

Les syndicats de Renault donnent leur feu vert concernant l'accord compétitivité, le débat sur les problèmes de santé liés au diesel ressurgit, la charge de Gary Klesch à l'encontre d'Arkema, le projet de loi sur la sécurisation de l'emploi validé en Conseil des ministres, le salon automobile de Genève, le projet de réseau de transport du Grand Paris validé... retrouvez les dix actualités qu'il ne fallait pas manquer dans cette semaine d'industrie du 4 au 8 mars.

De l'accord compétitivité chez Renault au Grand Paris Express : les dix actus qui ont marqué la semaine © DR

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

 

Renault à deux doigts de boucler son accord compétitivité
Le constructeur français a obtenu le feu vert de trois de ses syndicats concernant l'accord sur la compétivité. Après la CFE-CGC et FO mercredi, la CFDT a validé jeudi ce projet qui devrait être signé mardi prochain. "L’accord Renault va favoriser une relocalisation massive de volumes de production", a commenté le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg dans un entretien accordé à l'Usine Nouvelle.

Panique autour du diesel
Le gouvernement est apparu divisé en début de semaine sur la manière de répondre au problèmes de santé que provoquent les anciens moteurs diesel. Les constructeurs français, en pointe sur le diesel, se sont logiquement sentis menacés, un éventuel relèvement de la taxation du gazole ayant été évoqué. Finalement, Arnaud Montebourg a clos le débat en fin de semaine, indiquant que le sujet ne reviendrait pas sur la table avant 2014.

Gary Klesch assigne Arkema en justice
Alors qu’une délégation intersyndicale de Kem One (le nom du pôle vinylique d'Arkema depuis son rachat par le groupe Klesch) a été reçue jeudi 7 mars au ministère du Redressement productif, son patron Gary Klesch ne mâche pas ses mots à l’encontre d’Arkema…  Le groupe Klesch accuse le français d’avoir délivré de fausses informations lors de la cession de ses activités vinyliques, ce que dément Arkema.

L'accord emploi dans la dernière ligne droite
Au sortir du Conseil des ministres, mercredi 6 mars, Jean-Marc Ayrault s’est félicité de la validation du projet de loi sur la sécurisation de l’emploi. Prochaine étape le 2 avril avec la discussion du texte à l'Assemblée nationale. De son côté, le ministre du Travail Michel Sapin a indiqué que l'accord serait applicavble début mai.

L'avenir de l'automobile se dévoile à Genève
La 83e édition du salon automobile de Genève a ouvert ses portes au public cette semaine. Pour les constructeurs automobiles en difficulté, l'occasion d'oublier la crise et de se tourner vers l'avenir. En visite sur les stands de Peugeot, Citroën et Renault, Arnaud Montebourg a notamment appeller à "la mutation de la filière automobile française".

Le Grand Paris Express sur les rails
Le Premier ministre a donné le feu vert, mercredi 6 mars, à la réalisation du métro du Grand Paris Express pour un coût estimé de 26,5 milliards d’euros. D’ici 2030, l’amélioration du réseau existant devrait également mobiliser quelque 15,5 milliards d’euros.

Boeing croit toujours au lithium-ion
En pleine affaire des batteries lithium-ion du 787 Dreamliner, le vice-président de Boeing en charge de l'aviation commerciale a réitéré la volonté de l'avionneur américain de conserver envers et contre tout cette technologie au coeur de son programme, vendue comme une promesse pour les réduction des dépenses énergétiques des transporteurs aériens.

Areva et le "business Fukushima"
Au lendemain de Fukushima, Areva créait la "Safety Alliance" afin de proposer un ensemble de solutions adaptées aux nouvelles exigences de sûreté nucléaire. Après deux ans, le groupe a enregistré 170 millions d’euros de commandes dans le monde.

L'électronique présente ses innovations au CeBIT
Le salon mondial des technologies de l’information et de la bureautique, le CeBIT, a ouvert ses portes cette semaine. S’il a perdu de sa superbe à l’international, éclipsé par les salons plus numériques de Las Vegas (CES) et de Barcelone (MWC), il n’en reste pas moins un haut lieu de l’innovation de l’industrie allemande.

L'avenir de plus en plus sombre pour Goodyear Amiens-nord
Le rapport Sécafi, qui ne fait aucun cas du projet de Scop de la CGT, trace de sombres perspectives pour les deux activités (tourisme et agricole) du site. Tout au plus reste-t-il, selon la CFECGC, une "chance infime" pour une reprise de l’activité agricole. Des violences opposant forces de l'ordre et syndicats ont éclaté jeudi en marge de la deuxième réunion du CCE de Goodyear.

Julien Bonnet

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte