De 51 à 62 milliards d'euros nécessaires aux banques espagnoles

MADRID (Reuters) - Les banques espagnoles auraient besoin de 51 à 62 milliards d'euros de capitaux supplémentaires pour faire face à une nouvelle dégradation sérieuse de l'économie et de nouvelles pertes dans leurs livres de comptes, montrent deux audits indépendants menés dans le secteur.

Partager

Le résultat de ces audits, menés par les cabinets Roland Berger et Olivier Wyman, servira de base de travail au gouvernement espagnol pour déterminer combien des 100 milliards d'euros mis à disposition par la zone euro pour le secteur bancaire espagnol il va solliciter pour assainir les comptes des établissements du pays.

La Banque d'Espagne a estimé que l'enveloppe de 100 milliards d'euros donnait d'importantes marges de manoeuvre pour corriger ces besoins en capitaux.

La banque centrale espagnole souligne que les trois principales banques du pays n'ont pas besoin de capitaux supplémentaires dans le cadre d'un scénario de crise, notant que les problèmes étaient confinés à un nombre limité d'établissements pour lesquels l'Etat avait déjà commencé à agir.

Julien Toyer et Nigel Davies; Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS