DCNS : vague de renouveau chez les directeurs de site

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

DCNS : vague de renouveau chez les directeurs de site

A Cherbourg, site DCNS spécialisé dans l’ingénierie navale et les sous-marins, Bruno Richebé, responsable depuis 2004 du programme Le Terrible, remplace Daniel Cauchon à la tête de l’établissement. En poste depuis mars 2003, ce dernier devient directeur industriel de la division Services (maintien en condition opérationnelle (MCO) et nucléaire civil), au siège parisien.

A Brest, centre dédié à l’ingénierie, aux services et aux grands bâtiments, Christian Laurent, jusqu’ici en charge des Services navals France au sein de la division Services, prend la direction du site. Diplômé de Centrale Paris et de Sciences-Po, celui-ci a débuté sa carrière chez Citroën, avant d’intégrer Thales à Brest, puis le chantier civil brestois Bastide (devenu Navtis) et enfin DCNS.
Il remplace Gérard Solve, qui occupera de nouvelles fonctions liées au développement du groupe public à l’international. Directeur de Brest depuis septembre 2006, il a particulièrement œuvré à la création de la direction industrielle de la division Services, destinée à harmoniser les outils et méthodes des différents sites de maintenance navale.

A Lorient, site consacré à l’ingénierie et aux bâtiments de surface, Georges Thiéry laisse son siège de directeur à Pascal Le Roy. Polytechnicien de 47 ans, ce dernier était depuis 2005 directeur industriel du centre de Toulon (spécialisé dans le MCO des navires de la Marine Nationale). Entré chez DCNS en 1987, il a notamment participé à la construction du porte-avions Charles-de-Gaulle et au programme des six frégates pour Singapour. Dans ces nouvelles fonctions lorientaises, Pascal Le Roy aura la responsabilité de maîtriser l’assemblage et l’intégration de corvettes et frégates, surtout les FREMM (frégates multimission).

A Indret, près de Nantes, Georges Thiéry, en provenance de Lorient, prend les commandes du centre expert en propulsion. Cet ancien pensionnaire de l’Ensica, âgé de 57 ans, a débuté sa carrière à la DGA dans l’électronique et les télécommunications, avant de rejoindre DCNS à Lorient en 1992. Directeur de site lorientais depuis 2003, Georges Thiéry a piloté les projets Horizon (Marine Nationale), Sawari (Arabie Saoudite) et Delta (Singapour). A la tête de la BU Propulsion, il devra poursuivre le développement à l’international dans le naval militaire et l’ouverture vers le nucléaire et les énergies renouvelables.

Enfin, Maurice Isidore prend la tête de la division Systèmes d’information et de sécurité (SIS), en remplacement de Bernard Lucas, nommé directeur adjoint de la division Projets. Implantée à Bagneux et Toulon-Le Mourillon, employant 650 salariés, l’unité SIS conçoit les systèmes d’information opérationnels, notamment le commandement et le management de combat.

Partager

NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    NAVTIS
ARTICLES LES PLUS LUS